L'accord stipule entre autres qu'Uber fera contrôler régulièrement sa politique en matière de respect de la vie privée par une instance indépendante et ce, durant les vingt prochaines années.

La Federal Trade Commission (FTC) avait mené l'enquête sur les activités d'Uber. En 2014, on apprenait que des collaborateurs d'Uber pouvaient déterminer l'emplacement de clients, même après que ces derniers aient été transportés par le service de taxi. Selon le contrôleur, Uber n'aurait pas réagi de manière suffisamment adéquate aux plaintes pour abus de données des clients.

Uber ne doit provisoirement pas payer d'amende.

L'accord stipule entre autres qu'Uber fera contrôler régulièrement sa politique en matière de respect de la vie privée par une instance indépendante et ce, durant les vingt prochaines années.La Federal Trade Commission (FTC) avait mené l'enquête sur les activités d'Uber. En 2014, on apprenait que des collaborateurs d'Uber pouvaient déterminer l'emplacement de clients, même après que ces derniers aient été transportés par le service de taxi. Selon le contrôleur, Uber n'aurait pas réagi de manière suffisamment adéquate aux plaintes pour abus de données des clients.Uber ne doit provisoirement pas payer d'amende.