Uber a confirmé qu'une de ses voitures autonomes a été impliquée vendredi passé dans un accident à Tempe, dans l'état américain d'Arizona. L'accident serait dû au fait qu'un autre véhicule lui aurait brûlé la priorité. Sur des photos, on peut voir la Volvo d'Uber sur le flanc. Selon Uber, personne n'a été sérieusement blessé. D'après les médias locaux, la faute n'incombait pas à la voiture d'Uber, mais bien à l'autre conducteur, qui se verra infliger une amende. Il n'empêche qu'Uber retire ses voitures autonomes du trafic en vue d'exécuter des tests supplémentaires, selon l'entreprise.

Le programme de voitures autonomes d'Uber fait l'objet de controverses. C'est ainsi que l'appli de taxi est accusée par Waymo, une filiale de Google, de vol de technologies dans ce domaine. Par ailleurs, les conducteurs de voitures autonomes d'Uber roulent en Arizona, parce qu'ils ne sont pas les bienvenus en Californie. Uber refuse en effet d'y solliciter une autorisation.

Uber a confirmé qu'une de ses voitures autonomes a été impliquée vendredi passé dans un accident à Tempe, dans l'état américain d'Arizona. L'accident serait dû au fait qu'un autre véhicule lui aurait brûlé la priorité. Sur des photos, on peut voir la Volvo d'Uber sur le flanc. Selon Uber, personne n'a été sérieusement blessé. D'après les médias locaux, la faute n'incombait pas à la voiture d'Uber, mais bien à l'autre conducteur, qui se verra infliger une amende. Il n'empêche qu'Uber retire ses voitures autonomes du trafic en vue d'exécuter des tests supplémentaires, selon l'entreprise.Le programme de voitures autonomes d'Uber fait l'objet de controverses. C'est ainsi que l'appli de taxi est accusée par Waymo, une filiale de Google, de vol de technologies dans ce domaine. Par ailleurs, les conducteurs de voitures autonomes d'Uber roulent en Arizona, parce qu'ils ne sont pas les bienvenus en Californie. Uber refuse en effet d'y solliciter une autorisation.