L'obligation de se couvrir le nez et la bouche, afin de lutter contre la propagation du virus, devrait entrer en vigueur dans les semaines à venir. Selon la chaîne d'information CNN, Uber veut introduire cette mesure aux Etats-Unis ainsi que dans d'autres pays. Pour le moment, la plateforme demande à ses chauffeurs de rester chez eux. Ceux qui doivent effectuer des trajets essentiels reçoivent un équipement de protection. En raison de nombreuses mesures de confinement, la demande de transport de passagers a chuté de manière drastique.

L'obligation de se couvrir le nez et la bouche, afin de lutter contre la propagation du virus, devrait entrer en vigueur dans les semaines à venir. Selon la chaîne d'information CNN, Uber veut introduire cette mesure aux Etats-Unis ainsi que dans d'autres pays. Pour le moment, la plateforme demande à ses chauffeurs de rester chez eux. Ceux qui doivent effectuer des trajets essentiels reçoivent un équipement de protection. En raison de nombreuses mesures de confinement, la demande de transport de passagers a chuté de manière drastique.