L'objectif du test est de permettre aux utilisateurs de suivre des sujets déterminés, comme une personnalité ou un compte. Ce test est actuellement effectué chez des utilisateurs d'Android. La fonction serait ensuite déployée au niveau mondial en fin d'année.

Les sujets seront 'choisis' par un algorithme d'apprentissage machine. L'utilisateur pourra en désactiver certains, afin qu'il reçoive moins de tweets. Il s'agit là d'une fonction qui est par exemple utilisée par des personnes qui détestent le concours Eurovision de la chanson aux alentours du mois de mai. De plus, Twitter préparerait également une ligne du temps séparée pour certains comptes et sujets que vous suivez. Ce genre de liste est depuis assez longtemps déjà présente dans des applis de tiers, comme Hootsuite, mais serait à présent intégrée à Twitter même.