Twitter propose depuis quelque temps déjà l'authentification multi-facteur. Sous sa forme la plus simple, cela signifie que vous recevez un code par SMS ou dans une appli de contrôle, chaque fois que vous voulez vous connecter à un autre appareil.

Et si vous voulez aller encore un pas plus loin, vous pouvez acheter une clé de sécurité. Il s'agit d'une clé USB spéciale qu'il faut brancher sur l'ordinateur pour accéder au compte. Pour les appareils mobiles, il en existe des variantes supportant aussi Bluetooth ou NFC.

Jusqu'à présent, il n'était possible sur Twitter de ne lier qu'une seule clé à un compte. La situation est à présent adaptée pour permettre l'accès à plusieurs clés de sécurité.

Cela peut paraître anecdotique, mais c'est bien utile pour des profils spécifiques tels ceux des politiciens. Ces derniers sont en effet assez souvent la cible de pirates, mais font régulièrement gérer leur compte par des collaborateurs. Cela signifie qu'un mot de passe est transmis et que dans certains cas, ce mot de passe n'est pas très compliqué. Sans une authentification multi-facteur, il suffit donc de deviner ledit mot de passe pour se connecter au compte de quelqu'un.

A terme, Twitter entend franchir une étape supplémentaire et donner aux utilisateurs le choix de faire des clés de sécurité leur méthode de login primaire. A partir de là, vous pourrez choisir de ne vous connecter à votre compte que si vous disposez de votre propre clé de sécurité physique.

Twitter propose depuis quelque temps déjà l'authentification multi-facteur. Sous sa forme la plus simple, cela signifie que vous recevez un code par SMS ou dans une appli de contrôle, chaque fois que vous voulez vous connecter à un autre appareil.Et si vous voulez aller encore un pas plus loin, vous pouvez acheter une clé de sécurité. Il s'agit d'une clé USB spéciale qu'il faut brancher sur l'ordinateur pour accéder au compte. Pour les appareils mobiles, il en existe des variantes supportant aussi Bluetooth ou NFC.Jusqu'à présent, il n'était possible sur Twitter de ne lier qu'une seule clé à un compte. La situation est à présent adaptée pour permettre l'accès à plusieurs clés de sécurité.Cela peut paraître anecdotique, mais c'est bien utile pour des profils spécifiques tels ceux des politiciens. Ces derniers sont en effet assez souvent la cible de pirates, mais font régulièrement gérer leur compte par des collaborateurs. Cela signifie qu'un mot de passe est transmis et que dans certains cas, ce mot de passe n'est pas très compliqué. Sans une authentification multi-facteur, il suffit donc de deviner ledit mot de passe pour se connecter au compte de quelqu'un.A terme, Twitter entend franchir une étape supplémentaire et donner aux utilisateurs le choix de faire des clés de sécurité leur méthode de login primaire. A partir de là, vous pourrez choisir de ne vous connecter à votre compte que si vous disposez de votre propre clé de sécurité physique.