Scroll collabore déjà avec quelques éditeurs, dont BuzzFeed News, The Atlantic et USA Today. L'entreprise propose des histoires de ces éditeurs aux clients payants. Les articles n'incluent pas d'annonces publicitaires, et Scroll partage les rentrées des abonnements avec les éditeurs concernés.

Précédemment déjà, Twitter avait montré son intérêt quant à proposer un service d'abonnements agrémenté de plusieurs options. L'entreprise a récemment racheté aussi Revue, une startup de lettres de nouvelles en vue, ici encore, de gagner de l'argent sur les abonnements.

Plate-forme d'éditeurs

Twitter mise sur une bonne collaboration des services. Le but est que les utilisateurs puissent un jour payer pour lire les lettres de nouvelles ou les histoires de certains éditeurs directement sur Twitter, sans la présence d'annonces.

Pour ses revenus, le réseau social est à présent surtout dépendant de la publicité. L'entreprise recherche des façons d'étendre ses activités. Récemment, Twitter a annoncé que la vente de publicités connaissait cette année un lent démarrage. Avec des services d'abonnement, les rentrées devraient être plus prévisibles.

Scroll collabore déjà avec quelques éditeurs, dont BuzzFeed News, The Atlantic et USA Today. L'entreprise propose des histoires de ces éditeurs aux clients payants. Les articles n'incluent pas d'annonces publicitaires, et Scroll partage les rentrées des abonnements avec les éditeurs concernés.Précédemment déjà, Twitter avait montré son intérêt quant à proposer un service d'abonnements agrémenté de plusieurs options. L'entreprise a récemment racheté aussi Revue, une startup de lettres de nouvelles en vue, ici encore, de gagner de l'argent sur les abonnements.Twitter mise sur une bonne collaboration des services. Le but est que les utilisateurs puissent un jour payer pour lire les lettres de nouvelles ou les histoires de certains éditeurs directement sur Twitter, sans la présence d'annonces.Pour ses revenus, le réseau social est à présent surtout dépendant de la publicité. L'entreprise recherche des façons d'étendre ses activités. Récemment, Twitter a annoncé que la vente de publicités connaissait cette année un lent démarrage. Avec des services d'abonnement, les rentrées devraient être plus prévisibles.