Cela signifie que Breaker même disparaîtra le 15 janvier prochain. L'équipe à l'initiative de l'appli sera en effet entièrement intégrée à Twitter et deviendra une composante de Twitter Spaces, un projet en charge des réseaux sociaux sur une base sonore.

Breaker est apparue en 2016 en tant qu'une des premières applis podcast permettant aux gens de 'liker' certains éléments, de faire des commentaires ou de suivre les listes podcast de leurs amis. Ce faisant, l'appli a en quelque sorte un peu introduit le concept de réseau social dans le secteur des podcasts. Twitter semble à présent vouloir utiliser cette expertise pour son propre concept audio. "Nous recherchons de nouvelles expériences pour la communauté Twitter", indique en termes voilés le CEO et co-fondateur Erik Berlin sur le blog de l'entreprise.

La fièvre de l'or podcast

Twitter vient de remettre sur l'ouvrage un projet appelé Twitter Spaces axé sur le son. L'entreprise technologique espère ainsi créer un concurrent à Clubhouse, un réseau social basé sur le son de la voix. Twitter Spaces existe déjà en forme bêta, mais est encore loin d'être un produit fini. Le CEO de Breaker, Erik Berlin, la co-fondatrice Leah Culver et la conceptrice Emma Lundin déménageront tous chez Twitter après l'entérinement de l'accord.

On ignore encore combien Twitter a payé pour ce rachat. Il est clair cependant que le podcasting provoque une sorte de fièvre de l'or. Ces derniers mois, Amazon a ainsi versé 300 millions de dollars pour acquérir l'appli podcast Wondery, alors que la firme de médias SiriusXM a payé un montant similaire pour racheter l'entreprise de podcasting Stitcher. Le service de streaming Spotify a pour sa part conclu quelques contrats exclusifs coûteux avec des voix connues en podcasting.

Cela signifie que Breaker même disparaîtra le 15 janvier prochain. L'équipe à l'initiative de l'appli sera en effet entièrement intégrée à Twitter et deviendra une composante de Twitter Spaces, un projet en charge des réseaux sociaux sur une base sonore.Breaker est apparue en 2016 en tant qu'une des premières applis podcast permettant aux gens de 'liker' certains éléments, de faire des commentaires ou de suivre les listes podcast de leurs amis. Ce faisant, l'appli a en quelque sorte un peu introduit le concept de réseau social dans le secteur des podcasts. Twitter semble à présent vouloir utiliser cette expertise pour son propre concept audio. "Nous recherchons de nouvelles expériences pour la communauté Twitter", indique en termes voilés le CEO et co-fondateur Erik Berlin sur le blog de l'entreprise.La fièvre de l'or podcastTwitter vient de remettre sur l'ouvrage un projet appelé Twitter Spaces axé sur le son. L'entreprise technologique espère ainsi créer un concurrent à Clubhouse, un réseau social basé sur le son de la voix. Twitter Spaces existe déjà en forme bêta, mais est encore loin d'être un produit fini. Le CEO de Breaker, Erik Berlin, la co-fondatrice Leah Culver et la conceptrice Emma Lundin déménageront tous chez Twitter après l'entérinement de l'accord.On ignore encore combien Twitter a payé pour ce rachat. Il est clair cependant que le podcasting provoque une sorte de fièvre de l'or. Ces derniers mois, Amazon a ainsi versé 300 millions de dollars pour acquérir l'appli podcast Wondery, alors que la firme de médias SiriusXM a payé un montant similaire pour racheter l'entreprise de podcasting Stitcher. Le service de streaming Spotify a pour sa part conclu quelques contrats exclusifs coûteux avec des voix connues en podcasting.