Twitter perd des utilisateurs, mais enregistre plus de bénéfice

26/10/18 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Datanews

Twitter dispose de moins d'utilisateurs actifs. Selon l'entreprise elle-même, cela résulte de la suppression de comptes factices. Il apparaît cependant que Twitter est rentable et ce, de manière consistante.

Twitter perd des utilisateurs, mais enregistre plus de bénéfice

© REUTERS

Twitter perd des utilisateurs actifs. Voilà ce qui ressort des résultats trimestriels du service de messagerie. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels a au cours du trimestre écoulé reculé de 335 à 326 millions. Mais le nombre de personnes actives chaque jour a lui grimpé de 9 pour cent par rapport à l'année dernière. Selon Twitter même, cela serait dû à la suppression de comptes factices.

L'entreprise a été fortement critiquée après les élections présidentielles américaines, qui auraient été influencées en partie par des utilisateurs factices sur les médias sociaux. En réaction, Twitter a passé un solide coup de balai dans les comptes qui envoient du spam ou de la propagande de manière automatisée dans le monde entier. Selon son directeur, Jack Dorsey, ces interventions coûteront peut-être des clients à court terme, mais elles s'avèrent nécessaires à longue échéance pour fidéliser les utilisateurs à la plate-forme.

Des résultats publiés, il apparaît aussi que Twitter est au bout de dix ans devenue une entreprise à la rentabilité consistante. Les résultats qu'elle vient d'annoncer, indiquent en effet que le service de messagerie est dans le vert depuis quatre trimestres successifs. En juillet, août et septembre, Twitter a gagné 758,1 millions de dollars, soit 666 millions d'euros après conversion, en hausse de 29 pour cent par rapport aux même mois de l'année dernière. Son bénéfice s'est établi à 295,4 millions de dollars (quasiment 260 millions d'euros). Il s'agit là du plus important bénéfice trimestriel de l'histoire de Twitter. Il semble donc que l'entreprise ait réussi à stabiliser son modèle commercial.

En savoir plus sur:

Nos partenaires