Cette décision succède à la nouvelle, selon laquelle les archives nationales américaines préparent une archive en ligne officielle de tous les messages que Trump a mis sur Twitter, lorsqu'il était président, en ce compris les communiqués postés qui lui valurent cette exclusion. Les archives nationales collectent depuis assez longtemps déjà les tweets personnels et professionnels d'autres membres du gouvernement Trump.

De l'huile sur le feu

La décision de Twitter jetterait selon toute vraisemblance davantage d'huile sur le feu dans le débat sur la puissance des firmes technologiques dans la vie publique. Les républicains se plaignent depuis pas mal de temps déjà que les entreprises de la Silicon Valley imposent le silence aux conservateurs.

Un porte-parole des archives nationales américaines avait déclaré précédemment qu'on 'recherchait la meilleure façon' de conserver les tweets du compte @realDonaldTrump pour la postérité. L'organisme veut laisser à Twitter le soin d'accepter de nouveau la publication de ces messages sur sa plate-forme sociale. Un porte-parole de Twitter a reconnu que l'entreprise collabore avec les archives nationales pour l'archivage des tweets de Trump 'comme c'est de coutume lors d'un changement de gouvernement'.

Cette décision succède à la nouvelle, selon laquelle les archives nationales américaines préparent une archive en ligne officielle de tous les messages que Trump a mis sur Twitter, lorsqu'il était président, en ce compris les communiqués postés qui lui valurent cette exclusion. Les archives nationales collectent depuis assez longtemps déjà les tweets personnels et professionnels d'autres membres du gouvernement Trump.La décision de Twitter jetterait selon toute vraisemblance davantage d'huile sur le feu dans le débat sur la puissance des firmes technologiques dans la vie publique. Les républicains se plaignent depuis pas mal de temps déjà que les entreprises de la Silicon Valley imposent le silence aux conservateurs.Un porte-parole des archives nationales américaines avait déclaré précédemment qu'on 'recherchait la meilleure façon' de conserver les tweets du compte @realDonaldTrump pour la postérité. L'organisme veut laisser à Twitter le soin d'accepter de nouveau la publication de ces messages sur sa plate-forme sociale. Un porte-parole de Twitter a reconnu que l'entreprise collabore avec les archives nationales pour l'archivage des tweets de Trump 'comme c'est de coutume lors d'un changement de gouvernement'.