La ligne du temps, l'aperçu des tweets des personnes que vous suivez, restera inchangé. Mais l'on y verra régulièrement apparaître aussi des tweets et/ou des comptes que l'on ne suit pas ou qui ne sont pas 'retweetés' par des gens que l'on suit. Le site expérimente cette pratique depuis un petit temps déjà et l'introduit à présent officiellement.

L'adaptation n'impactera probablement pas trop votre ligne du temps, mais il s'agit là pourtant d'une étape manifeste par laquelle Twitter détermine aussi ce que vous voyez au lieu que vous le spécifiez vous-même. Ajoutons cependant que vous verrez aussi les retweets et favoris des personnes que vous suivez, alors que les publicitaires promotionnent également leurs messages sur le réseau depuis quelques années maintenant.

Ce changement ne plaît toutefois pas à tout le monde. C'est ainsi que le journal britannique The Guardian fait référence à un tweet de quelqu'un qui n'appréciait pas du tout avoir reçu une suggestion de suivi via son beau-père décédé. D'un autre côté, Twitter, sur base de nos propres expériences, semble identifier assez bien les tweets et comptes qui peuvent s'avérer pertinents pour nous et ce, contrairement à Facebook, où l'on ne voit apparaître certains messages que des heures plus tard sur la ligne du temps.

La ligne du temps, l'aperçu des tweets des personnes que vous suivez, restera inchangé. Mais l'on y verra régulièrement apparaître aussi des tweets et/ou des comptes que l'on ne suit pas ou qui ne sont pas 'retweetés' par des gens que l'on suit. Le site expérimente cette pratique depuis un petit temps déjà et l'introduit à présent officiellement. L'adaptation n'impactera probablement pas trop votre ligne du temps, mais il s'agit là pourtant d'une étape manifeste par laquelle Twitter détermine aussi ce que vous voyez au lieu que vous le spécifiez vous-même. Ajoutons cependant que vous verrez aussi les retweets et favoris des personnes que vous suivez, alors que les publicitaires promotionnent également leurs messages sur le réseau depuis quelques années maintenant. Ce changement ne plaît toutefois pas à tout le monde. C'est ainsi que le journal britannique The Guardian fait référence à un tweet de quelqu'un qui n'appréciait pas du tout avoir reçu une suggestion de suivi via son beau-père décédé. D'un autre côté, Twitter, sur base de nos propres expériences, semble identifier assez bien les tweets et comptes qui peuvent s'avérer pertinents pour nous et ce, contrairement à Facebook, où l'on ne voit apparaître certains messages que des heures plus tard sur la ligne du temps.