Il gardera cependant des espaces de travail, plus réduits, dans des villes telles que New York, Tokyo et Dublin.

Cette décision devrait permettre à Twitter de réaliser des économies, même si l'opération pourrait s'étaler sur plusieurs années. Les espaces de travail ne seront libérés que lorsque le bail aura expiré. Aucun licenciement n'est à l'ordre du jour dans la société. En cas de fermeture de site, et s'il n'y a pas d'autres bureaux Twitter dans les alentours, les collaborateurs travailleront uniquement à domicile, explique Dalana Brand, directrice des ressources humaines chez Twitter.

Soucieux de réduire ses coûts, Twitter a lancé une série de mesures de "contraction" ces derniers mois. En mai dernier, l'entreprise a notamment annoncé qu'elle ne recruterait pas de nouveaux employés pour le moment. Elle a également décidé de réduire son budget marketing et de raboter sur les dépenses en matière de voyages d'affaires. Dans le même temps, Twitter est l'une des premières entreprises à avoir annoncé, en 2020, que ses employés pourraient continuer à travailler à domicile, y compris après la crise sanitaire.

Il gardera cependant des espaces de travail, plus réduits, dans des villes telles que New York, Tokyo et Dublin.Cette décision devrait permettre à Twitter de réaliser des économies, même si l'opération pourrait s'étaler sur plusieurs années. Les espaces de travail ne seront libérés que lorsque le bail aura expiré. Aucun licenciement n'est à l'ordre du jour dans la société. En cas de fermeture de site, et s'il n'y a pas d'autres bureaux Twitter dans les alentours, les collaborateurs travailleront uniquement à domicile, explique Dalana Brand, directrice des ressources humaines chez Twitter. Soucieux de réduire ses coûts, Twitter a lancé une série de mesures de "contraction" ces derniers mois. En mai dernier, l'entreprise a notamment annoncé qu'elle ne recruterait pas de nouveaux employés pour le moment. Elle a également décidé de réduire son budget marketing et de raboter sur les dépenses en matière de voyages d'affaires. Dans le même temps, Twitter est l'une des premières entreprises à avoir annoncé, en 2020, que ses employés pourraient continuer à travailler à domicile, y compris après la crise sanitaire.