Il s'agit là d'une forte hausse par rapport aux périodes antérieures. Entre août 2015 et juin 2016, soit quasiment une année, Twitter avait en effet bloqué pratiquement 260.000 comptes.

Le réseau social n'a pas cité de cause à cette hausse. Il est donc malaisé de savoir s'il y a davantage de comptes djihadistes sur Twitter ou si on parvient à les trouver plus facilement.