'Nous avons suspendu le canal Twitch de Donald Trump pour une période indéterminée en raison du risque permanent d'incitation à la violence', déclare-t-on du côté de la plate-forme de diffusion en direct, surtout connue par les joueurs. 'Les déclarations de l'ex-président peuvent encore et toujours être considérées comme des appels à passer à l'action. Nous prenons cette décision pour supprimer le risque de dommages au sein de notre communauté et du grand public.'

Conformément aux règles actuelles appliquées par Twitch, les canaux ne sont suspendus que dans des cas extrêmement graves, et l'utilisateur ne peut faire appel de la décision prise.

Twitch avait entrepris une première action contre le canal de Trump le 7 janvier, le lendemain de l'envahissement du Capitole par les fans du président. Facebook et Instragam avaient également suspendu le profil de Trump pour une période indéterminée, alors que Twitter avait annulé définitivement son compte. YouTube et Snapchat avaient elles aussi pris des mesures.

Trump possède quelque 150.000 suiveurs sur Twitch. La plate-forme est devenue toujours plus populaire auprès des politiciens ces dernières années. L'an passé, la démocrate Alexandria Ocasio-Cortez y avait attiré des centaines de milliers de personnes, lorsqu'elle y joua au jeu bien connu Among Us et avait profité de cette occasion pour inciter les jeunes Américains à aller voter.

'Nous avons suspendu le canal Twitch de Donald Trump pour une période indéterminée en raison du risque permanent d'incitation à la violence', déclare-t-on du côté de la plate-forme de diffusion en direct, surtout connue par les joueurs. 'Les déclarations de l'ex-président peuvent encore et toujours être considérées comme des appels à passer à l'action. Nous prenons cette décision pour supprimer le risque de dommages au sein de notre communauté et du grand public.'Conformément aux règles actuelles appliquées par Twitch, les canaux ne sont suspendus que dans des cas extrêmement graves, et l'utilisateur ne peut faire appel de la décision prise.Twitch avait entrepris une première action contre le canal de Trump le 7 janvier, le lendemain de l'envahissement du Capitole par les fans du président. Facebook et Instragam avaient également suspendu le profil de Trump pour une période indéterminée, alors que Twitter avait annulé définitivement son compte. YouTube et Snapchat avaient elles aussi pris des mesures.Trump possède quelque 150.000 suiveurs sur Twitch. La plate-forme est devenue toujours plus populaire auprès des politiciens ces dernières années. L'an passé, la démocrate Alexandria Ocasio-Cortez y avait attiré des centaines de milliers de personnes, lorsqu'elle y joua au jeu bien connu Among Us et avait profité de cette occasion pour inciter les jeunes Américains à aller voter.