La France veut imposer davantage de taxes à des entreprises telles Google, Apple, Facebook et Amazon. Ces firmes s'installent à présent dans des paradis fiscaux comme l'Irlande et le Luxembourg, alors qu'elles enregistrent d'énormes chiffres d'affaires dans d'autres pays membres de l'UE, ce qui n'est pas bien perçu à Paris.

Selon les sources en question, les Etats-Unis pourraient décider d'instaurer des tarifs sur les produits français en tant que mesure de rétorsion. Ils pourraient aussi imposer des restrictions commerciales à la France.