Au sein du Heilig-Hartinstituut d'Heverlee, l'on dispense cette année un cours de médias sociaux. Mais en général, les écoles secondaires accordent trop peu d'attention à Facebook et Twitter, même si la plupart de leurs élèves y surfent chaque jour.

D'une étude effectuée par l'Arteveldehogeschool en Flandre, il apparaît qu'à peine une école sur six pratique une forme ou une autre de politique de médias sociaux. (VTM)

Au sein du Heilig-Hartinstituut d'Heverlee, l'on dispense cette année un cours de médias sociaux. Mais en général, les écoles secondaires accordent trop peu d'attention à Facebook et Twitter, même si la plupart de leurs élèves y surfent chaque jour. D'une étude effectuée par l'Arteveldehogeschool en Flandre, il apparaît qu'à peine une école sur six pratique une forme ou une autre de politique de médias sociaux. (VTM)