Toyota avait toujours rejeté Android Auto pour des raisons de sécurité, mais l'entreprise pourrait à présent changer d'avis. D'après Bloomberg, l'intégration pourrait être annoncée en octobre.

Android Auto permet d'afficher l'écran d'un smartphone Android sur l'écran d'info-divertissement de la voiture. Cela y facilite dès lors l'affichage d'applis telles Waze.

Jusqu'à présent, Toyota ne supportait que SmartDeviceLink, un système développé par Ford soutenant certes Android Auto et CarPlay (d'Apple), mais ne transférant que des données limitées de la voiture vers le téléphone. Au début de cette année, Toyota annonçait encore supporter CarPlay d'Apple.

Pour plus de clarté, l'intégration ne s'apparente pas à la collaboration entre Google et Renault, Nissan et Mitsubishi. Dans ce cas, Google, fournira notamment la navigation et l'assistance vocale dans le cadre d'un accord stratégique qui a fait régresser quasi instantanément le cours de l'action du spécialiste de la navigation TomTom.