Un produit comme Squid était bien nécessaire. Voilà ce qu'a dû se dire Guy Condamine chez Virtual Cockpit. L'entreprise IT qu'il dirige au départ de Londres, s'est toujours focalisée sur la consultance stratégique et la visualisation de données. C'est ainsi qu'il observa que de très nombreuses données sont souvent malaisément visibles pour du personnel pas toujours bien formé sur le plan technique. "Prenez un business manager, qui veut connaître le nombre de visites que ses vendeurs ont effectuées la veille. Souvent, cela n'est pas évident que de le savoir au départ d'un système, sans compter que cela n'est pas du tout clair sur le plan visuel. Or cet exemple est symptomatique: quiconque arrive au bureau le matin, doit en moyenne vérifier quelque six plates-formes et autant de fenêtres de navigation, avant de démarrer. Si l'on peut concentrer tout cela dans une seule et même fenêtre synoptique, fini la dispersion, vive le gain de temps."

Et c'est précisément ce que Condamine a fait. Il a mis au point Squid, un logiciel qui, à l'instar d'une pieuvre, connecte ses bras à toutes les plates-formes web possibles et en affiche clairement l'output dans une seule et même fenêtre du navigateur. Le fondateur et CEO de Virtual Cockpit y voit des possibilités: "Prenons par exemple la boutique web d'un grand laboratoire pharmaceutique, qui est notre premier client. Cinq étapes sont nécessaires pour tout suivre. Il faut non seulement d'abord et surtout contrôler si toutes les données de produits sont correctes, mais ensuite, il convient de les insérer dans la chaîne d'approvisionnement, après quoi elles doivent aboutir dans le 'backend' du magasin web. Reste alors à savoir si le pharmacien à l'autre bout voit correctement s'afficher le produit, tout en permettant par la suite de vérifier si une commande a bien été traitée. En concentrant tout cela sur un écran unique, tout apparaît de manière très claire. On peut aussi citer le cas d'un influenceur qui gère plusieurs comptes Instagram. Lui aussi peut tout voir d'un simple coup d'oeil."

Ce type de tableau de bord n'existe-t-il pas depuis assez longtemps déjà? Condamine distingue une USP dans cette 'many-browserwindows-in-one-approach'. "On ne trouve cela nulle part ailleurs", affirme-t-il. "Il n'y a qu'ainsi qu'un tel focus est possible. Pour vingt euros par an seulement - un prix réellement très raisonnable, selon nous -, vous pourrez utiliser Squid."

Virtual Cockpit a lancé Squid fin juin, ce qui fait qu'à côté de cet acteur pharmaceutique en vue, il n'y a encore que peu d'autres clients. "Dans mon propre 'business network', je veux à présent tenter de convaincre des clients supplémentaires de travailler avec notre produit. En outre, j'espère générer l'attention requise, afin d'attirer davantage de gens vers nous. Je rêve de trouver un influenceur acceptant de travailler avec l'outil, car dans ce cas, cela pourrait aller très vite. Je suis en tout cas convaincu que le produit peut rencontrer le succès au niveau mondial. Voilà pourquoi nous avons racheté des bureaux à Tour & Taxis à Bruxelles, pour nous y implanter aussi."

Grâce à ses commandes de consultance IT, Virtual Cockpit Squid a pu entièrement se suffire à elle-même sur le plan financier, et elle entend provisoirement poursuivre ainsi.

Virtual Cockpit:

Siège social: Londres/Bruxelles

Nombre d'associés: 3

A la recherche de capital supplémentaire?: non

Site web:www.squiddisplay.com