La nouvelle réglementation, sur laquelle se prononce le Parlement européen ce jeudi, pourrait se traduire par l'obligation de payer pour établir des liens vers les articles d'actualité. La loi prévoit par ailleurs des mesures plus sévères sur l'utilisation de photos dans la création de mèmes.

Wikipédia n'exclut pas que ces dispositions l'obligent à mettre la clé sous le paillasson si elle n'est plus autorisée à créer gratuitement des liens vers des articles d'actualité, ce qui arrive fréquemment dans les articles sur le site. "Si la proposition est approuvée, il deviendra impossible d'encore faire des liens vers des articles d'actualité ou de les retrouver via un moteur de recherche", peut-on lire dans le communiqué sur wikipedia.it.

Précédemment déjà, un groupe d'activités de l'internet avait adressé une lettre ouverte à l'UE, insistant sur le fait que les nouvelles dispositions allaient beaucoup trop loin, et signé par Vint Cerf, Tim Berners-Lee et d'autres personnalités de l'internet.