Avec la proposition actuellement en débat au sein du gouvernement, il semble que l'Allemagne sera le premier grand pays à adopter ce type de réglementation. L'Inde envisage quelque chose de semblable d'ici 2030, alors que la Norvège entend opter pour les véhicules électriques à l'horizon 2030 également et qu'un projet similaire serait en discussion aux Pays-Bas, mais sans qu'un consensus n'ait encore été atteint dans ces trois pays.

L'Allemagne possède actuellement 45 millions de voitures en circulation, dont 150.000 hybrides et 25.000 entièrement électriques. Il y a donc encore du pain sur la planche pour les 14 prochaines années, mais le pays entend avec son projet veiller à ce que toutes les voitures n'émettent plus de CO2 en 2050.

Volkswagen change de cap

Cette annonce gouvernementale coïncide avec celle faite par VW d'un changement de cap. D'ici 2025, le constructeur automobile allemand entend lancer plus de 30 modèles de voitures électriques sur le marché, qui devraient représenter un quart de ses ventes. De plus, Volkswagen veut créer un département "solutions de mobilité" qui développera des services propres ou en rachètera d'autres dans les domaines du covoiturage, des taxis-robots ou des services de mobilité de type Uber.

Avec la proposition actuellement en débat au sein du gouvernement, il semble que l'Allemagne sera le premier grand pays à adopter ce type de réglementation. L'Inde envisage quelque chose de semblable d'ici 2030, alors que la Norvège entend opter pour les véhicules électriques à l'horizon 2030 également et qu'un projet similaire serait en discussion aux Pays-Bas, mais sans qu'un consensus n'ait encore été atteint dans ces trois pays.L'Allemagne possède actuellement 45 millions de voitures en circulation, dont 150.000 hybrides et 25.000 entièrement électriques. Il y a donc encore du pain sur la planche pour les 14 prochaines années, mais le pays entend avec son projet veiller à ce que toutes les voitures n'émettent plus de CO2 en 2050.Volkswagen change de capCette annonce gouvernementale coïncide avec celle faite par VW d'un changement de cap. D'ici 2025, le constructeur automobile allemand entend lancer plus de 30 modèles de voitures électriques sur le marché, qui devraient représenter un quart de ses ventes. De plus, Volkswagen veut créer un département "solutions de mobilité" qui développera des services propres ou en rachètera d'autres dans les domaines du covoiturage, des taxis-robots ou des services de mobilité de type Uber.