D'après les deux entreprises, le rachat est positif tant pour les clients que pour les partenaires et permettra de garantir l'avenir des produits et services actuels. La reprise concerne également une partie des collaborateurs de Toshiba travaillant dans les départements des ventes, du support et de la R&D.

Mitel et Toshiba avaient déjà signé un accord de collaboration en date du 11 mai. On ignore la somme que Mitel a déboursée pour ce rachat. L'entreprise fait toutefois savoir que l'opération s'inscrit dans sa stratégie visant à élargir son offre en matière de collaboration et de communications unifiées. Ce segment connaît en effet une croissance rapide, notamment en raison de l'avènement de la transformation numérique.

Pas plus tard que l'an dernier, Mitel ambitionnait de racheter Polycom pour la somme de 1,96 milliard de dollars, mais celui-ci avait finalement choisi de poursuivre sa route avec Siris Capital.

D'après les deux entreprises, le rachat est positif tant pour les clients que pour les partenaires et permettra de garantir l'avenir des produits et services actuels. La reprise concerne également une partie des collaborateurs de Toshiba travaillant dans les départements des ventes, du support et de la R&D.Mitel et Toshiba avaient déjà signé un accord de collaboration en date du 11 mai. On ignore la somme que Mitel a déboursée pour ce rachat. L'entreprise fait toutefois savoir que l'opération s'inscrit dans sa stratégie visant à élargir son offre en matière de collaboration et de communications unifiées. Ce segment connaît en effet une croissance rapide, notamment en raison de l'avènement de la transformation numérique.Pas plus tard que l'an dernier, Mitel ambitionnait de racheter Polycom pour la somme de 1,96 milliard de dollars, mais celui-ci avait finalement choisi de poursuivre sa route avec Siris Capital.