Selon les sources de Reuters, il ne s'agirait pas encore d'une reprise définitive. Les deux parties s'abstiennent de tout commentaire. Le cours de l'action Symantec a crû suite à cette rumeur. L'entreprise de produits de sécurité, connue entre autres pour son antivirus Norton, vaudrait 15 milliards de dollars et aurait un endettement de 5 milliards de dollars.

Parmi les actionnaires actuels de Symantec, on trouve les groupes d'investissement Bain Capital et Silver Lake. D'après les sources de Reuters, il se pourrait qu'ils restent à bord en tant qu'investisseurs.

Juste avant les rumeurs de rachat, Symantec a elle-même effectué deux reprises, à savoir Appthority, qui s'occupe de l'analyse et de la protection des applis mobiles, et Javelin Networks, spécialisée dans le repoussage d'attaques via Active Directory.

Selon les sources de Reuters, il ne s'agirait pas encore d'une reprise définitive. Les deux parties s'abstiennent de tout commentaire. Le cours de l'action Symantec a crû suite à cette rumeur. L'entreprise de produits de sécurité, connue entre autres pour son antivirus Norton, vaudrait 15 milliards de dollars et aurait un endettement de 5 milliards de dollars.Parmi les actionnaires actuels de Symantec, on trouve les groupes d'investissement Bain Capital et Silver Lake. D'après les sources de Reuters, il se pourrait qu'ils restent à bord en tant qu'investisseurs.Juste avant les rumeurs de rachat, Symantec a elle-même effectué deux reprises, à savoir Appthority, qui s'occupe de l'analyse et de la protection des applis mobiles, et Javelin Networks, spécialisée dans le repoussage d'attaques via Active Directory.