Data News a expérimenté le Samsung Galaxy S20 Ultra, le meilleur, mais aussi le plus cher des appareils de la série S20. 16 giga-octets de RAM, 128 giga-octets de capacité de stockage (il en existe une version offrant 512 Go), écran de 6,9 pouces, le tout pour 1.349 euros.

Design

Le design du S20 n'a pas de quoi surprendre, mais c'est aussi un plus. Dans son ensemble, le téléphone est joliment fini et dégage une sensation premium grâce au bord en métal et à la face arrière lisse. Avec ses 220 grammes, il est plus lourd qu'un appareil classique. Il pèse même un peu plus que le S10+, le top-appareil de l'année dernière.

Samsung S20 Ultra, PVL
Samsung S20 Ultra © PVL

En façade, l'écran recouvre quasiment la totalité de l'appareil, même s'il ne s'étend pas jusqu'au bord. Nous apprécions cette approche, car ce bord était surtout un gadget avec lequel on ouvrait involontairement des applis. L'encoche de l'appareil à selfies se trouve en haut et bien au milieu. Elle est suffisamment petite pour ne pas gêner.

Les boutons de volume et marche/arrêt sont à droite, alors que la carte SIM se change en haut et qu'en bas, on trouve le port USB-C proche de la grille du haut-parleur. Pas de surprise donc, mais encore et toujours un très beau design.

Samsung Galaxy S20 Ultra., PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra. © PVL

La seule chose qui saute réellement aux yeux, c'est le bloc d'appareils photo à l'arrière avec l'inscription 'Space Zoom 100X'. Un solide ensemble à trois objectifs, un capteur et un voyant LED qui ressort un peu du téléphone. On suppose que Samsung a voulu ainsi surtout attirer l'attention sur les différents appareils photo et sur leurs capacités.

Samsung Galaxy S20 Ultra., PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra. © PVL

Batterie et utilisation au quotidien

Avec sa batterie de 5.000 mAh, le S20 Ultra figure parmi les smartphones les plus puissants du moment, et nous n'avons pas manqué de l'observer. En utilisation normale, la batterie tient le coup trois jours durant, même si nous devons apporter la nuance, selon laquelle nous avons testé le S20 en pleine quarantaine, ce qui fait que l'utilisation au quotidien a été un tantinet moindre (comprenez: pas de déplacements en voiture avec Waze et Spotify, moins de médias sociaux sur le téléphone durant la pause café). Ce que nous avons par contre constaté, c'est que l'appareil s'échauffe pas mal durant les sessions de jeu ou la réalisation de vidéos de longue durée. Mais sans que cela devienne vraiment désagréable.

Le puissant processeur en combinaison avec 16 giga-octets de RAM fait que le téléphone réagit particulièrement vite. Les séances de jeu et de traitement vidéo s'effectuent aussi sans problème et rapidement. L'appareil est vraiment costaud! Le S20 Ultra dispose par ailleurs aussi de la 5G, actuellement certes disponible de manière très limitée seulement chez Proximus, mais à terme, l'appareil pourra donc atteindre aussi la vitesse maximale sur la toute nouvelle génération de réseaux.

Pas pour les débutants

En réalité, nous n'avons même pas à nous demander si le S20 Ultra est un bon appareil. Samsung sait en effet comment fabriquer des smartphones, et ce produit-phare intègre tout ce qu'il faut, parfois même un peu trop. Lorsque nous avons utilisé l'appareil les premiers jours, nous ne fûmes pas trop enthousiastes. Ce n'est que quand nous avons au bout d'un certain temps plongé dans les paramètres et pris le temps de découvrir ce qu'il avait réellement dans le ventre que nous avons appris à mieux l'apprécier.

Samsung Galaxy S20 Ultra., PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra. © PVL

C'est ainsi que l'écran est paramétré par défaut à 60 Hz, alors qu'on peut opter aussi pour 120 Hz, ce qui donne une image nettement plus fluide. La résolution par défaut est FHD+ (2.400 x 1.080 pixels), mais on peut aussi choisir WQHD+ (3.200 x 1.440 pixels). Il est possible que Samsung ait opté pour des paramètres par défaut inférieurs pour moins solliciter la batterie.

Autre détail: au début, le scanner des empreintes digitales indiquait souvent que nous ne couvrions pas assez le capteur ou qu'il fallait pousser plus fort. Mais ici encore, nous avons découvert une fonction paramétrant différemment la scanner, si une feuille de protection entoure l'écran.

Une autre nouveauté utile: Dex, l'appli permettant d'utiliser le smartphone comme un ordinateur virtuel, que ce soit sur PC ou Mac, ou la possibilité d'une combinaison avec Windows pour un échange plus rapide de fichiers. Nous apprécions aussi des éléments tels le menu instantané, lorsqu'on balaie de la droite vers le centre. On y trouve des raccourcis vers les applis, mais aussi des outils, tels une boussole, une lampe de poche (à puissance réglable), une fonction de niveau d'eau et la possibilité de réaliser des GIF d'un enregistrement de l'écran. Cela peut sembler des détails, mais cela démontre bien que le S20 Ultra dispose de tout ce qu'il faut.

Samsung Galaxy S20 Ultra., PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra. © PVL

Il y a même des fonctions, dont on peut se demander si elles apportent vraiment un plus. C'est ainsi qu'il y a des liens vers l'écran de démarrage 'Samsung Daily', vers une série d'applis ou 'cartes' telles Flipboard, Top News, My News et une liaison vers des jeux, Spotify et le magasin d'applis de Samsung.

Cela peut sembler agréable, mais les trois premiers ciblent complètement des médias néerlandais, et il n'est pas possible d'ajouter des sites d'actualité belges ou étrangers. Pour un téléphone de plus de mille euros, on pourrait s'attendre à ce que tout cela soit au minimum adapté au pays du client. Heureusement, les applis peuvent aussi être désactivées et remplacées par exemple par TikTok.

Notre message premier, c'est que le Samsung S20 Ultra offre de très nombreuses possibilités. Tellement même que nous nous y égarons parfois un peu. Ce n'est pas nécessairement négatif, mais le fait est que c'est un appareil qui cible l'utilisateur expérimenté. Si vous recherchez la simplicité et pas le tralala, mieux vaut passer votre chemin. Mais si vous voulez miser à fond sur le 'mobile gaming', la vidéo et la photo mobiles avec tous les réglages possibles, mais aussi utiliser l'appareil comme PC et ce, avec une solide batterie et les toutes dernières technologies, sachez que le S20 est probablement le meilleur appareil sur le marché.

Mode sniper ou aquarelle?

Ce qui nous a peut-être encore le plus étonné sur ce S20 Ultra, c'est le '100X Space Zoom'. Samsung propose ici un zoom optique 4X, ce qui est déjà très bien pour un smartphone. Mais cela ne s'arrête pas là: en combinant les puissants capteurs d'image au zoom optique et à l'AI, il est possible de zoomer jusqu'à 10X, 30X, voire 100X.

Cela se traduit-il par des images spectaculaires? Pas vraiment. Il n'y a que si on peut effectuer des prises de vue très stables que le zoom 10X fournit des photos encore acceptables. Nous avons réalisé deux tests: à l'extérieur lors d'une balade ensoleillée en forêt et à l'intérieur, où nous avons photographié un objet à 3 mètres de distance.

Dans le premier cas, nous avons photographié à l'arrêt et avons réalisé en mode normal d'excellentes prises de vue, où tant la lumière du soleil que les arbres et les ombres étaient très réalistes. Mais avec le zoom 10X, les photos n'étaient plus nettes. Avec le zoom 30X, on pouvait encore distinguer les branches, mais avec le zoom 100X, cela se résumait tout au plus à une aquarelle artistique qui n'avait plus quasiment rien à voir avec une photo.

Samsung Galaxy S20 Ultra., PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra. © PVL
100X, PVL
100X © PVL

Notre test interne a fourni de meilleurs résultats. Pour ce qui est du zoom optique 4X et du zoom hybride 10X, il n'y pas grand-chose à redire. Avec le zoom 30X, les photos deviennent plus floues et étirées artificiellement. Et avec le zoom 100X, c'est la même image, mais encore plus étirée.

Samsung Galaxy S20 Ultra., PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra. © PVL
100X zoom, PVL
100X zoom © PVL

Nous attendions-nous à des trucs magiques avec le zoom 100X? Non. Mais le fait est que le département marketing de Samsung nous avait tellement bassiné les oreilles avec non pas le zoom optique, mais avec le '100X Space Zoom'. En réalité, ce n'est pas grand-chose de plus qu'un gadget décevant, qui ne fait pas honneur à la qualité pour le reste excellente des photos.

Si on vise avec le 100x Space Zoom un objet en léger mouvement, comme ce pigeon, il n'en reste tout au plus qu'une aquarelle artistique., PVL
Si on vise avec le 100x Space Zoom un objet en léger mouvement, comme ce pigeon, il n'en reste tout au plus qu'une aquarelle artistique. © PVL

En résumé, le S20 Ultra dispose d'un très bon appareil photo, dont on peut aussi ajuster manuellement différents paramètres et à propos duquel nous n'avons rien de négatif à révéler, à cette exception près qu'il ne zoome pas comme Samsung l'annonce.

Samsung Galaxy S20 Ultra., PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra. © PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra., PVL
Samsung Galaxy S20 Ultra. © PVL

Vidéo

Nous ne pouvons qu'être enthousiastes à propos du mode vidéo. On peut filmer en 4K ou 8K, mais aussi en HDR10+. Ici encore, il est possible dans le menu 'vidéo professionnelle' d'ajuster des éléments comme la température des couleurs, l'équilibre du blanc, la valeur ISO, la nuance et le contraste. L'amateur complet peut donc se mettre à filmer, tout en adaptant à sa main la caméra tout aussi bien que l'utilisateur averti.

Une prise de vue en mode Super Slow-Mo. Le S20 ajoute même une petite musique ambiante aux vidéos.

La stabilisation vidéo effectue son travail, et des options telles Slowmo et Super Slowmo sont très agréables à expérimenter avec ici aussi un accompagnement musical par défaut. Pour le mode super ralenti, il est conseillé de disposer de suffisamment de lumière. Mais c'est plutôt dû à la vitesse vidéo de l'appareil. Les vidéos peuvent ensuite être découpées sur l'appareil et converties en une définition par défaut ou en un format moins encombrant.

Une prise de vue en mode Slow-Mo. Le son ralenti prend ici aussi une teinte particulière.

Conclusion

Samsung répond à l'attente en sortant un téléphone qui a quasiment tout ce qu'on peut en attendre. Et ce, avec les spécifications les plus élevées et la meilleure qualité du marché.

La seule raison pour laquelle nous n'attribuons pas cinq étoiles au S20 Ultra, c'est parce que la marque bombarde si intensément son zoom 100x, alors qu'il nous paraît solidement exagéré. Cela n'en reste pas moins un top-appareil avec un appareil photo de très haut vol, convenant surtout pour les pros du genre power user combinant travail et plaisir mobiles, de l'influencer ou du fan des voyages souhaitant tirer le maximum de ses aventures, ou encore du passionné de technologie qui ne trouve pas ce petit grain de folie en plus chez la plupart des autres smartphones.

Bref, le S20 Ultra est un équipier idéal. Un appareil qu'on apprend à apprécier plus on l'utilise. Grâce à l'enregistrement vidéo 8K, aux 16 Go de RAM et à la 5G, il est même probable qu'il damera encore et toujours le pion à beaucoup d'appareils dans les deux années à venir.

Le S20 Ultra (en dessous), le S20+ (au centre) et le S20 (en haut), PVL
Le S20 Ultra (en dessous), le S20+ (au centre) et le S20 (en haut) © PVL
Data News a expérimenté le Samsung Galaxy S20 Ultra, le meilleur, mais aussi le plus cher des appareils de la série S20. 16 giga-octets de RAM, 128 giga-octets de capacité de stockage (il en existe une version offrant 512 Go), écran de 6,9 pouces, le tout pour 1.349 euros.DesignLe design du S20 n'a pas de quoi surprendre, mais c'est aussi un plus. Dans son ensemble, le téléphone est joliment fini et dégage une sensation premium grâce au bord en métal et à la face arrière lisse. Avec ses 220 grammes, il est plus lourd qu'un appareil classique. Il pèse même un peu plus que le S10+, le top-appareil de l'année dernière.En façade, l'écran recouvre quasiment la totalité de l'appareil, même s'il ne s'étend pas jusqu'au bord. Nous apprécions cette approche, car ce bord était surtout un gadget avec lequel on ouvrait involontairement des applis. L'encoche de l'appareil à selfies se trouve en haut et bien au milieu. Elle est suffisamment petite pour ne pas gêner.Les boutons de volume et marche/arrêt sont à droite, alors que la carte SIM se change en haut et qu'en bas, on trouve le port USB-C proche de la grille du haut-parleur. Pas de surprise donc, mais encore et toujours un très beau design.La seule chose qui saute réellement aux yeux, c'est le bloc d'appareils photo à l'arrière avec l'inscription 'Space Zoom 100X'. Un solide ensemble à trois objectifs, un capteur et un voyant LED qui ressort un peu du téléphone. On suppose que Samsung a voulu ainsi surtout attirer l'attention sur les différents appareils photo et sur leurs capacités.Batterie et utilisation au quotidienAvec sa batterie de 5.000 mAh, le S20 Ultra figure parmi les smartphones les plus puissants du moment, et nous n'avons pas manqué de l'observer. En utilisation normale, la batterie tient le coup trois jours durant, même si nous devons apporter la nuance, selon laquelle nous avons testé le S20 en pleine quarantaine, ce qui fait que l'utilisation au quotidien a été un tantinet moindre (comprenez: pas de déplacements en voiture avec Waze et Spotify, moins de médias sociaux sur le téléphone durant la pause café). Ce que nous avons par contre constaté, c'est que l'appareil s'échauffe pas mal durant les sessions de jeu ou la réalisation de vidéos de longue durée. Mais sans que cela devienne vraiment désagréable.Le puissant processeur en combinaison avec 16 giga-octets de RAM fait que le téléphone réagit particulièrement vite. Les séances de jeu et de traitement vidéo s'effectuent aussi sans problème et rapidement. L'appareil est vraiment costaud! Le S20 Ultra dispose par ailleurs aussi de la 5G, actuellement certes disponible de manière très limitée seulement chez Proximus, mais à terme, l'appareil pourra donc atteindre aussi la vitesse maximale sur la toute nouvelle génération de réseaux.Pas pour les débutantsEn réalité, nous n'avons même pas à nous demander si le S20 Ultra est un bon appareil. Samsung sait en effet comment fabriquer des smartphones, et ce produit-phare intègre tout ce qu'il faut, parfois même un peu trop. Lorsque nous avons utilisé l'appareil les premiers jours, nous ne fûmes pas trop enthousiastes. Ce n'est que quand nous avons au bout d'un certain temps plongé dans les paramètres et pris le temps de découvrir ce qu'il avait réellement dans le ventre que nous avons appris à mieux l'apprécier.C'est ainsi que l'écran est paramétré par défaut à 60 Hz, alors qu'on peut opter aussi pour 120 Hz, ce qui donne une image nettement plus fluide. La résolution par défaut est FHD+ (2.400 x 1.080 pixels), mais on peut aussi choisir WQHD+ (3.200 x 1.440 pixels). Il est possible que Samsung ait opté pour des paramètres par défaut inférieurs pour moins solliciter la batterie.Autre détail: au début, le scanner des empreintes digitales indiquait souvent que nous ne couvrions pas assez le capteur ou qu'il fallait pousser plus fort. Mais ici encore, nous avons découvert une fonction paramétrant différemment la scanner, si une feuille de protection entoure l'écran.Une autre nouveauté utile: Dex, l'appli permettant d'utiliser le smartphone comme un ordinateur virtuel, que ce soit sur PC ou Mac, ou la possibilité d'une combinaison avec Windows pour un échange plus rapide de fichiers. Nous apprécions aussi des éléments tels le menu instantané, lorsqu'on balaie de la droite vers le centre. On y trouve des raccourcis vers les applis, mais aussi des outils, tels une boussole, une lampe de poche (à puissance réglable), une fonction de niveau d'eau et la possibilité de réaliser des GIF d'un enregistrement de l'écran. Cela peut sembler des détails, mais cela démontre bien que le S20 Ultra dispose de tout ce qu'il faut.Il y a même des fonctions, dont on peut se demander si elles apportent vraiment un plus. C'est ainsi qu'il y a des liens vers l'écran de démarrage 'Samsung Daily', vers une série d'applis ou 'cartes' telles Flipboard, Top News, My News et une liaison vers des jeux, Spotify et le magasin d'applis de Samsung.Cela peut sembler agréable, mais les trois premiers ciblent complètement des médias néerlandais, et il n'est pas possible d'ajouter des sites d'actualité belges ou étrangers. Pour un téléphone de plus de mille euros, on pourrait s'attendre à ce que tout cela soit au minimum adapté au pays du client. Heureusement, les applis peuvent aussi être désactivées et remplacées par exemple par TikTok.Notre message premier, c'est que le Samsung S20 Ultra offre de très nombreuses possibilités. Tellement même que nous nous y égarons parfois un peu. Ce n'est pas nécessairement négatif, mais le fait est que c'est un appareil qui cible l'utilisateur expérimenté. Si vous recherchez la simplicité et pas le tralala, mieux vaut passer votre chemin. Mais si vous voulez miser à fond sur le 'mobile gaming', la vidéo et la photo mobiles avec tous les réglages possibles, mais aussi utiliser l'appareil comme PC et ce, avec une solide batterie et les toutes dernières technologies, sachez que le S20 est probablement le meilleur appareil sur le marché.Mode sniper ou aquarelle?Ce qui nous a peut-être encore le plus étonné sur ce S20 Ultra, c'est le '100X Space Zoom'. Samsung propose ici un zoom optique 4X, ce qui est déjà très bien pour un smartphone. Mais cela ne s'arrête pas là: en combinant les puissants capteurs d'image au zoom optique et à l'AI, il est possible de zoomer jusqu'à 10X, 30X, voire 100X.Cela se traduit-il par des images spectaculaires? Pas vraiment. Il n'y a que si on peut effectuer des prises de vue très stables que le zoom 10X fournit des photos encore acceptables. Nous avons réalisé deux tests: à l'extérieur lors d'une balade ensoleillée en forêt et à l'intérieur, où nous avons photographié un objet à 3 mètres de distance.Dans le premier cas, nous avons photographié à l'arrêt et avons réalisé en mode normal d'excellentes prises de vue, où tant la lumière du soleil que les arbres et les ombres étaient très réalistes. Mais avec le zoom 10X, les photos n'étaient plus nettes. Avec le zoom 30X, on pouvait encore distinguer les branches, mais avec le zoom 100X, cela se résumait tout au plus à une aquarelle artistique qui n'avait plus quasiment rien à voir avec une photo.Notre test interne a fourni de meilleurs résultats. Pour ce qui est du zoom optique 4X et du zoom hybride 10X, il n'y pas grand-chose à redire. Avec le zoom 30X, les photos deviennent plus floues et étirées artificiellement. Et avec le zoom 100X, c'est la même image, mais encore plus étirée.Nous attendions-nous à des trucs magiques avec le zoom 100X? Non. Mais le fait est que le département marketing de Samsung nous avait tellement bassiné les oreilles avec non pas le zoom optique, mais avec le '100X Space Zoom'. En réalité, ce n'est pas grand-chose de plus qu'un gadget décevant, qui ne fait pas honneur à la qualité pour le reste excellente des photos.En résumé, le S20 Ultra dispose d'un très bon appareil photo, dont on peut aussi ajuster manuellement différents paramètres et à propos duquel nous n'avons rien de négatif à révéler, à cette exception près qu'il ne zoome pas comme Samsung l'annonce.VidéoNous ne pouvons qu'être enthousiastes à propos du mode vidéo. On peut filmer en 4K ou 8K, mais aussi en HDR10+. Ici encore, il est possible dans le menu 'vidéo professionnelle' d'ajuster des éléments comme la température des couleurs, l'équilibre du blanc, la valeur ISO, la nuance et le contraste. L'amateur complet peut donc se mettre à filmer, tout en adaptant à sa main la caméra tout aussi bien que l'utilisateur averti.Une prise de vue en mode Super Slow-Mo. Le S20 ajoute même une petite musique ambiante aux vidéos.La stabilisation vidéo effectue son travail, et des options telles Slowmo et Super Slowmo sont très agréables à expérimenter avec ici aussi un accompagnement musical par défaut. Pour le mode super ralenti, il est conseillé de disposer de suffisamment de lumière. Mais c'est plutôt dû à la vitesse vidéo de l'appareil. Les vidéos peuvent ensuite être découpées sur l'appareil et converties en une définition par défaut ou en un format moins encombrant.Une prise de vue en mode Slow-Mo. Le son ralenti prend ici aussi une teinte particulière.ConclusionSamsung répond à l'attente en sortant un téléphone qui a quasiment tout ce qu'on peut en attendre. Et ce, avec les spécifications les plus élevées et la meilleure qualité du marché.La seule raison pour laquelle nous n'attribuons pas cinq étoiles au S20 Ultra, c'est parce que la marque bombarde si intensément son zoom 100x, alors qu'il nous paraît solidement exagéré. Cela n'en reste pas moins un top-appareil avec un appareil photo de très haut vol, convenant surtout pour les pros du genre power user combinant travail et plaisir mobiles, de l'influencer ou du fan des voyages souhaitant tirer le maximum de ses aventures, ou encore du passionné de technologie qui ne trouve pas ce petit grain de folie en plus chez la plupart des autres smartphones.Bref, le S20 Ultra est un équipier idéal. Un appareil qu'on apprend à apprécier plus on l'utilise. Grâce à l'enregistrement vidéo 8K, aux 16 Go de RAM et à la 5G, il est même probable qu'il damera encore et toujours le pion à beaucoup d'appareils dans les deux années à venir.