Samsung nous avait précédemment déjà posé la question de savoir si nous ne voulions pas tester l'ensemble de l'écosystème Galaxy, à savoir le Galaxy Note 20 Ultra, la Tab S7+, les Buds Live et la Watch 3, en nous focalisant sur les atouts de la collaboration de ces appareils par rapport à une combinaison de produits d'autres marques.

Ce test a par conséquent valeur d'exception. Nous avons expérimenté les quatre appareils de manière brève, non détaillée donc, en nous concentrant surtout sur la plus-value que représente leur utilisation combinée. Si c'est cela qui vous intéresse vraiment, avancez de préférence jusqu'à la seconde moitié de ce test.

Buds Live

Au début de cette année, nous étions très enthousiastes à propos des Galaxy Buds+. Les nouveaux écouteurs sans fil de Samsung, les Buds Live, ont fait l'objet d'un tout autre design. Ils ressemblent à deux gros haricots à insérer dans leurs coquilles.

.Samsung Buds Live et Buds +, PVL
.Samsung Buds Live et Buds + © PVL

Les mettre en place exige un certain doigté, mais une fois que c'est fait, il n'y a plus aucune raison de craindre de les perdre.

Dans un premier temps, c'est un peu bizarre. Leur mise en place exige en effet un certain doigté, et nous avons eu les premiers jours souvent le sentiment que nous allions les perdre à tout moment. Cette crainte est cependant non-fondée. Au bout d'une semaine, nous nous étions habitués à leur forme lisse qui ne repose pas dans, mais bien contre l'entrée de l'oreille. Durant notre période de test qui dura plus d'un mois, nous n'en avons jamais perdu un seul, même lors de balades ou de déplacements en bicyclette.

Buds Live, PVL
Buds Live © PVL

Les Buds+ s'étaient malheureusement révélé de véritables aimants à cérumen. C'est nettement moins le cas des Buds Live. De plus, leur forme plus lisse permet de les nettoyer facilement.

Leur commande est quasiment identique à celle de la génération précédente: une touchette pour mettre en pause, une double touchette pour sauter une plage, mais cela peut se faire aussi avec l'appli pour éviter les touchettes intempestives.

Antibruit

La principale nouveauté, qui nous avait manquée sur la génération précédente, c'est l'antibruit ('noise cancelling'). Avec les Buds Live, vous l'activez ou le désactivez au moyen de l'appli.

L'antibruit ici peut-il être comparé à celui de certains casques haut de gamme? Pas du tout. Un espace de bureau bruyant (pour autant que vous ayez travaillé au bureau cette année!) ne vous paraîtra donc pas tout à coup silencieux, mais à tout le moins plus calme. Des éléments tels un ventilateur en fonctionnement ou un avion proche s'avéreront étonnamment moins bruyants, ce qui vous permettra de vous concentrer beaucoup plus facilement.

Galaxy Watch 3

La Samsung Galaxy Watch 3 présente un élégant design, quoiqu'orienté surtout vers la gent masculine (selon quelques femmes à qui nous avons montré la montre). Il nous a fallu un peu de patience pour l'associer aisément au reste de l'écosystème, mais ensuite, elle a fonctionné de manière très intuitive.

Samsung Galaxy Watch 3, Samsung
Samsung Galaxy Watch 3 © Samsung

Dans la pratique, nous avons reçu des notifications (désactivables) de mails ou de Whatsapp. Mais la principale plus-value d'une montre intelligente réside dans son capteur. Sur ce plan, la Watch 3 contrôle votre pouls, mais aussi si vous êtes resté assis trop longtemps et votre durée de sommeil, ainsi que sa qualité. Ces données apparaissent sur la montre certes, mais aussi et de manière plus étoffée dans l'appli Samsung Health.

Avec la montre, vous pourrez indiquer quand vous entamez une session de course à pied, de natation ou de vélo. La montre détecte aussi l'activité de manière automatique, même si cela ne s'avère pas trop fiable. C'est ainsi qu'une balade avec un buggy d'enfant est considérée comme une session de vélo, mais il est rare qu'une véritable randonnée en bicyclette soit automatiquement considérée comme telle.

Il est possible d'utiliser la Watch 3 deux jours durant d'affilée, mais les deux options de mode économie veillent à ce qu'il soit possible d'aller jusqu'à un mois dans la pratique.

Des extras intéressants consistent en des éléments tels la météo (si de la pluie est attendue) et un indicateur de stress. Mais il est possible aussi d'ajouter des 'widgets', à savoir un compteur des verres d'eau que vous buvez, un totalisateur de calories et un compteur des menstruations. Ce dernier n'a pas été testé du fait que votre serviteur est du genre masculin...

Nous sommes très enthousiastes à propos de l'autonomie de l'accu. Comme susmentionné, il est possible d'utiliser la Watch 3 deux jours durant sans la recharger, mais cela dépend de la fréquence d'utilisation évidemment. Elle intègre un mode d'économie permettant de ne pas perdre dix pour cent de capacité par jour. Il y a même un mode plus économique encore affichant seulement l'heure, ce qui permet de tenir plus de trente jours avec une batterie chargée à 75 pour cent.

Galaxy Note 20

Le Note repose en grande partie sur le S20 sorti en février. Il s'agit d'un excellent smartphone, qui est cette fois équipé d'un stylet dissimulable en interne. Sur papier, le S20 possède un 'zoom 100X', ce qui n'est pas le cas du Note 20. Mais lors de notre test au printemps, nous avions remarqué que c'était là surtout un truc de marketing. Le Note 20 dispose d'un très bon appareil photo, tout comme le S20.

Samsung Galaxy Note 20, Samsung
Samsung Galaxy Note 20 © Samsung

Le stylet permet d'utiliser le Note 20 comme un bloc-notes ou comme une mini-tablette à dessin. Le téléphone s'échauffe cependant, lorsque nous l'utilisons ainsi longtemps, sans que cela ne devienne jamais problématique.

Un mini-inconvénient que nous avons noté en combinaison avec les Buds Live, c'est le réglage du volume. Le Note 20 dispose de boutons de volume très prononcés, ce qui fait qu'il nous est arrivé régulièrement en roulant à vélo que ces boutons soient malencontreusement pressés, ce qui augmente subitement le volume. Cela peut s'avérer désagréable, lorsqu'on se trouve dans le trafic. Nous nous sommes d'abord demandé si cela tenait à nous ou à l'appareil, mais nous avons connu plusieurs fois le problème sur une période de deux semaines, alors que tel n'était pas le cas avec un autre appareil.

Galaxy Tab S7+

Cette tablette haut de gamme combine un grand écran (12,4 pouces) avec une solide batterie de 10.090 mAh et avec un écran super Amoled cadencé à 120 Hz (1.752 x 2.800 pixels). Son design est sobre et strict.

Samsung Galaxy Tab S7, Samsung
Samsung Galaxy Tab S7 © Samsung

Elle est fournie elle aussi avec un stylet qu'on peut fixer à la tablette au moyen d'un aimant. L'avantage, c'est que ce stylet quelque peu plus épais tient mieux dans la main pour faciliter le dessin ou l'écriture. L'inconvénient, c'est qu'il ne s'intègre pas dans la tablette comme dans le Note 20.

Samsung Galaxy Tab S7, Samsung
Samsung Galaxy Tab S7 © Samsung

Que peut-on attendre de 'l'écosystème'?

Mais ces quatre appareils s'avèrent-ils meilleurs, plus puissants ou plus pratiques, lorsqu'on les combine? Malheureusement non. Il y a bien un avantage, mais pas au point de se ruer dans un magasin pour acquérir l'écosystème Samsung.

La montre intelligente vous fournit non seulement les messages Whatsapp, mais aussi les photos que vous recevez. Agréable? Oui, mais... non.

Lorsque durant les premiers jours, nous avons utilisé conjointement les quatre appareils, nous n'avons quasiment rien relevé de particulier. Quand on reçoit un coup de téléphone, la communication s'effectue aussi sur la tablette, ce qui est possible aussi avec les SMS, sans qu'il faille insérer une seconde carte SIM dans cette dernière.

Une autre fonction permet non seulement de recevoir les messages Whatsapp sur la montre intelligente, mais d'afficher aussi les photos envoyées sur le petit écran, alors qu'en combinaison avec un autre smartphone, on n'obtient qu'une 'illustration'. Agréable? Oui, mais... non.

Intégration à Microsoft et Spotify

Nous nous tournons vers Samsung pour nous aider à nous y retrouver et obtenons des éclaircissements: c'est ainsi qu'il y a eu une collaboration étroite avec Microsoft, ce qui fait par exemple que l'agenda se synchronise mieux avec Outlook, qu'on peut commander une présentation PowerPoint avec la montre et visionner aisément sa boîte mail. Nous le confirmons effectivement. De plus, cela se passe sans la moindre anicroche, si Outlook est configuré sur le smartphone Samsung.

Un autre exemple concerne le jeu, où les Buds Live peuvent aussi servir de micro. Les écouteurs y réduisent aussi la latence audio. En outre, Samsung déclare qu'il est facile de connecter deux paires de Buds au même appareil et de passer d'un appareil à un autre avec les mêmes écouteurs.

Pour ce qui est de Spotify, il y a une intégration supplémentaire permettant d'effectuer des recherches avec la montre dans Spotify. Malheureusement, nous n'avons pas pu tester la plupart de ces choses, parce que nous avons dû remettre le smartphone avant d'obtenir l'explication voulue. Mais ici encore, il nous faut conclure qu'il s'agit certes de petits extras agréables, sans plus. Si on peut fournir l'effort physique de commander Spotify avec la montre intelligente, tel est le cas aussi avec le smartphone proprement dit.

Samsung Galaxy Watch 3, Samsung
Samsung Galaxy Watch 3 © Samsung

C'est pareil avec la latence en cours de jeu. Nous ne pouvons guère imaginer de situations, où un joueur sur smartphone sera gêné par la durée minimale passée à transférer le son du téléphone vers les écouteurs sans fil. Si cela devait néanmoins être in obstacle, Samsung aurait encore et toujours prévu un connecteur de 3,5 mm sur ses téléphones.

Même s'il s'agit de quatre excellents appareils, 'l'écosystème Galaxy' ne semble essentiellement exister qu'au département marketing de Samsung.

Il nous manque certains éléments pratiques. Le problème du bouton de volume pourrait être parfaitement résolu en désactivant (en option) le bouton en question, si la caméra remarquait que le GSM se trouve dans la poche de votre pantalon et si la montre le détectait une fois sur le vélo. Autre possibilité: commander le volume au moyen de la bague pivotante sur la montre intelligente.

Plus-value restreinte

Selon Samsung, la force de son écosystème réside dans trois choses. Ici, nous nous contenterons de citer quasi littéralement ses propos: 4 puissants produits Galaxy, de l'innovation et des partenariats ouverts, et évidemment l'écosystème Galaxy permettant une collaboration fluide des appareils. Pour la firme sud-coréenne, cela va plus loin et mieux en comparaison avec des appareils non Galaxy.

Avec la meilleure volonté du monde, cela ne nous a pas fait tomber à la renverse. Même s'il s'agit de quatre excellents appareils, l''écosystème Galaxy' ne semble essentiellement exister qu'au département marketing de Samsung. Certes, cela va plus loin et un peu mieux, mais cela suffit-il à générer des expériences et des améliorations uniques ou extraordinaires? Clairement non.

Le score de 3 sur 5 obtenu lors de ce test est par conséquent double. Individuellement, il s'agit d'appareils que nous pouvons conseiller sans problème, mais doit-on obligatoirement combiner un smartphone Galaxy avec des Buds Live, une Tab 7+ ou une Galaxy Watch 3 pour en obtenir nettement plus? Non. Le principal avantage offert par cette combinaison réside dans un chiffre d'affaires supérieur pour Samsung.

Samsung nous avait précédemment déjà posé la question de savoir si nous ne voulions pas tester l'ensemble de l'écosystème Galaxy, à savoir le Galaxy Note 20 Ultra, la Tab S7+, les Buds Live et la Watch 3, en nous focalisant sur les atouts de la collaboration de ces appareils par rapport à une combinaison de produits d'autres marques.Ce test a par conséquent valeur d'exception. Nous avons expérimenté les quatre appareils de manière brève, non détaillée donc, en nous concentrant surtout sur la plus-value que représente leur utilisation combinée. Si c'est cela qui vous intéresse vraiment, avancez de préférence jusqu'à la seconde moitié de ce test.Buds LiveAu début de cette année, nous étions très enthousiastes à propos des Galaxy Buds+. Les nouveaux écouteurs sans fil de Samsung, les Buds Live, ont fait l'objet d'un tout autre design. Ils ressemblent à deux gros haricots à insérer dans leurs coquilles.Dans un premier temps, c'est un peu bizarre. Leur mise en place exige en effet un certain doigté, et nous avons eu les premiers jours souvent le sentiment que nous allions les perdre à tout moment. Cette crainte est cependant non-fondée. Au bout d'une semaine, nous nous étions habitués à leur forme lisse qui ne repose pas dans, mais bien contre l'entrée de l'oreille. Durant notre période de test qui dura plus d'un mois, nous n'en avons jamais perdu un seul, même lors de balades ou de déplacements en bicyclette.Les Buds+ s'étaient malheureusement révélé de véritables aimants à cérumen. C'est nettement moins le cas des Buds Live. De plus, leur forme plus lisse permet de les nettoyer facilement.Leur commande est quasiment identique à celle de la génération précédente: une touchette pour mettre en pause, une double touchette pour sauter une plage, mais cela peut se faire aussi avec l'appli pour éviter les touchettes intempestives. AntibruitLa principale nouveauté, qui nous avait manquée sur la génération précédente, c'est l'antibruit ('noise cancelling'). Avec les Buds Live, vous l'activez ou le désactivez au moyen de l'appli.L'antibruit ici peut-il être comparé à celui de certains casques haut de gamme? Pas du tout. Un espace de bureau bruyant (pour autant que vous ayez travaillé au bureau cette année!) ne vous paraîtra donc pas tout à coup silencieux, mais à tout le moins plus calme. Des éléments tels un ventilateur en fonctionnement ou un avion proche s'avéreront étonnamment moins bruyants, ce qui vous permettra de vous concentrer beaucoup plus facilement.Galaxy Watch 3La Samsung Galaxy Watch 3 présente un élégant design, quoiqu'orienté surtout vers la gent masculine (selon quelques femmes à qui nous avons montré la montre). Il nous a fallu un peu de patience pour l'associer aisément au reste de l'écosystème, mais ensuite, elle a fonctionné de manière très intuitive.Dans la pratique, nous avons reçu des notifications (désactivables) de mails ou de Whatsapp. Mais la principale plus-value d'une montre intelligente réside dans son capteur. Sur ce plan, la Watch 3 contrôle votre pouls, mais aussi si vous êtes resté assis trop longtemps et votre durée de sommeil, ainsi que sa qualité. Ces données apparaissent sur la montre certes, mais aussi et de manière plus étoffée dans l'appli Samsung Health.Avec la montre, vous pourrez indiquer quand vous entamez une session de course à pied, de natation ou de vélo. La montre détecte aussi l'activité de manière automatique, même si cela ne s'avère pas trop fiable. C'est ainsi qu'une balade avec un buggy d'enfant est considérée comme une session de vélo, mais il est rare qu'une véritable randonnée en bicyclette soit automatiquement considérée comme telle.Des extras intéressants consistent en des éléments tels la météo (si de la pluie est attendue) et un indicateur de stress. Mais il est possible aussi d'ajouter des 'widgets', à savoir un compteur des verres d'eau que vous buvez, un totalisateur de calories et un compteur des menstruations. Ce dernier n'a pas été testé du fait que votre serviteur est du genre masculin...Nous sommes très enthousiastes à propos de l'autonomie de l'accu. Comme susmentionné, il est possible d'utiliser la Watch 3 deux jours durant sans la recharger, mais cela dépend de la fréquence d'utilisation évidemment. Elle intègre un mode d'économie permettant de ne pas perdre dix pour cent de capacité par jour. Il y a même un mode plus économique encore affichant seulement l'heure, ce qui permet de tenir plus de trente jours avec une batterie chargée à 75 pour cent.Galaxy Note 20Le Note repose en grande partie sur le S20 sorti en février. Il s'agit d'un excellent smartphone, qui est cette fois équipé d'un stylet dissimulable en interne. Sur papier, le S20 possède un 'zoom 100X', ce qui n'est pas le cas du Note 20. Mais lors de notre test au printemps, nous avions remarqué que c'était là surtout un truc de marketing. Le Note 20 dispose d'un très bon appareil photo, tout comme le S20.Le stylet permet d'utiliser le Note 20 comme un bloc-notes ou comme une mini-tablette à dessin. Le téléphone s'échauffe cependant, lorsque nous l'utilisons ainsi longtemps, sans que cela ne devienne jamais problématique.Un mini-inconvénient que nous avons noté en combinaison avec les Buds Live, c'est le réglage du volume. Le Note 20 dispose de boutons de volume très prononcés, ce qui fait qu'il nous est arrivé régulièrement en roulant à vélo que ces boutons soient malencontreusement pressés, ce qui augmente subitement le volume. Cela peut s'avérer désagréable, lorsqu'on se trouve dans le trafic. Nous nous sommes d'abord demandé si cela tenait à nous ou à l'appareil, mais nous avons connu plusieurs fois le problème sur une période de deux semaines, alors que tel n'était pas le cas avec un autre appareil.Galaxy Tab S7+Cette tablette haut de gamme combine un grand écran (12,4 pouces) avec une solide batterie de 10.090 mAh et avec un écran super Amoled cadencé à 120 Hz (1.752 x 2.800 pixels). Son design est sobre et strict.Elle est fournie elle aussi avec un stylet qu'on peut fixer à la tablette au moyen d'un aimant. L'avantage, c'est que ce stylet quelque peu plus épais tient mieux dans la main pour faciliter le dessin ou l'écriture. L'inconvénient, c'est qu'il ne s'intègre pas dans la tablette comme dans le Note 20.Que peut-on attendre de 'l'écosystème'?Mais ces quatre appareils s'avèrent-ils meilleurs, plus puissants ou plus pratiques, lorsqu'on les combine? Malheureusement non. Il y a bien un avantage, mais pas au point de se ruer dans un magasin pour acquérir l'écosystème Samsung.Lorsque durant les premiers jours, nous avons utilisé conjointement les quatre appareils, nous n'avons quasiment rien relevé de particulier. Quand on reçoit un coup de téléphone, la communication s'effectue aussi sur la tablette, ce qui est possible aussi avec les SMS, sans qu'il faille insérer une seconde carte SIM dans cette dernière.Une autre fonction permet non seulement de recevoir les messages Whatsapp sur la montre intelligente, mais d'afficher aussi les photos envoyées sur le petit écran, alors qu'en combinaison avec un autre smartphone, on n'obtient qu'une 'illustration'. Agréable? Oui, mais... non.Intégration à Microsoft et SpotifyNous nous tournons vers Samsung pour nous aider à nous y retrouver et obtenons des éclaircissements: c'est ainsi qu'il y a eu une collaboration étroite avec Microsoft, ce qui fait par exemple que l'agenda se synchronise mieux avec Outlook, qu'on peut commander une présentation PowerPoint avec la montre et visionner aisément sa boîte mail. Nous le confirmons effectivement. De plus, cela se passe sans la moindre anicroche, si Outlook est configuré sur le smartphone Samsung.Un autre exemple concerne le jeu, où les Buds Live peuvent aussi servir de micro. Les écouteurs y réduisent aussi la latence audio. En outre, Samsung déclare qu'il est facile de connecter deux paires de Buds au même appareil et de passer d'un appareil à un autre avec les mêmes écouteurs.Pour ce qui est de Spotify, il y a une intégration supplémentaire permettant d'effectuer des recherches avec la montre dans Spotify. Malheureusement, nous n'avons pas pu tester la plupart de ces choses, parce que nous avons dû remettre le smartphone avant d'obtenir l'explication voulue. Mais ici encore, il nous faut conclure qu'il s'agit certes de petits extras agréables, sans plus. Si on peut fournir l'effort physique de commander Spotify avec la montre intelligente, tel est le cas aussi avec le smartphone proprement dit.C'est pareil avec la latence en cours de jeu. Nous ne pouvons guère imaginer de situations, où un joueur sur smartphone sera gêné par la durée minimale passée à transférer le son du téléphone vers les écouteurs sans fil. Si cela devait néanmoins être in obstacle, Samsung aurait encore et toujours prévu un connecteur de 3,5 mm sur ses téléphones.Il nous manque certains éléments pratiques. Le problème du bouton de volume pourrait être parfaitement résolu en désactivant (en option) le bouton en question, si la caméra remarquait que le GSM se trouve dans la poche de votre pantalon et si la montre le détectait une fois sur le vélo. Autre possibilité: commander le volume au moyen de la bague pivotante sur la montre intelligente.Plus-value restreinteSelon Samsung, la force de son écosystème réside dans trois choses. Ici, nous nous contenterons de citer quasi littéralement ses propos: 4 puissants produits Galaxy, de l'innovation et des partenariats ouverts, et évidemment l'écosystème Galaxy permettant une collaboration fluide des appareils. Pour la firme sud-coréenne, cela va plus loin et mieux en comparaison avec des appareils non Galaxy.Avec la meilleure volonté du monde, cela ne nous a pas fait tomber à la renverse. Même s'il s'agit de quatre excellents appareils, l''écosystème Galaxy' ne semble essentiellement exister qu'au département marketing de Samsung. Certes, cela va plus loin et un peu mieux, mais cela suffit-il à générer des expériences et des améliorations uniques ou extraordinaires? Clairement non.Le score de 3 sur 5 obtenu lors de ce test est par conséquent double. Individuellement, il s'agit d'appareils que nous pouvons conseiller sans problème, mais doit-on obligatoirement combiner un smartphone Galaxy avec des Buds Live, une Tab 7+ ou une Galaxy Watch 3 pour en obtenir nettement plus? Non. Le principal avantage offert par cette combinaison réside dans un chiffre d'affaires supérieur pour Samsung.