Ne qualifions pas trop rapidement l'écran du U12+ de 'classique' : avec sa grande taille de 6 pouces, son format d'affichage cinématographique de 18:9 et sa résolution quad HD+ (2.880 x 1.440 points), cet écran répond largement à toutes les exigences modernes. En dépit de ses belles dimensions, l'appareil tient agréablement dans la main. La face arrière en verre - baptisée Liquid Surface par HTC - est parfaitement lisse, sans pourtant être trop glissante. Certes, un peu trop sensible aux empreintes digitales, même si celles-ci peuvent heureusement s'effacer assez facilement.
...

Ne qualifions pas trop rapidement l'écran du U12+ de 'classique' : avec sa grande taille de 6 pouces, son format d'affichage cinématographique de 18:9 et sa résolution quad HD+ (2.880 x 1.440 points), cet écran répond largement à toutes les exigences modernes. En dépit de ses belles dimensions, l'appareil tient agréablement dans la main. La face arrière en verre - baptisée Liquid Surface par HTC - est parfaitement lisse, sans pourtant être trop glissante. Certes, un peu trop sensible aux empreintes digitales, même si celles-ci peuvent heureusement s'effacer assez facilement. La première véritable nouveauté de ce HTC U12+ se découvre d'emblée lors de la mise en route de l'appareil. En effet, les boutons de marche-arrêt et de volume sur le côté ne ressemblent pas à de véritables boutons et donnent une perception haptique (une légère vibration) lorsqu'on les commande. Cette approche présente différents avantages : il y a moins de risque d'usure qu'avec des boutons mécaniques, tandis que pour HTC même, il est incontestablement plus facile de rendre l'appareil conforme à la norme IP68 rigoureuse au niveau de l'étanchéité à l'eau et à la poussière (l'appareil peut tomber dans l'eau). Malheureusement, le rendu des touches reste peu naturel, ce qui nous incite à donner la préférence à des boutons qui s'enfoncent simplement. Jusqu'à ce que ceux-ci rendent l'âme évidemment... Par ailleurs, la fonctionnalité Edge Sense, certes pas vraiment nouvelle, est désormais enrichie. Tout comme avec les smartphones HTC précédents, il est possible en pinçant les rebords de l'appareil d'activer certaines fonctions ou applis, comme l'appareil photo ou la lampe de poche. Edge Sense fait la différence entre un pincement long et court, ce qui permet d'attribuer deux actions différentes, une solution qui fonctionne désormais aussi avec les applis. C'est ainsi qu'il est possible à la fois de zoomer sur Google Maps et de mettre la musique sur pause. Autre nouveauté : avec un double pincement sur les côtés, une plus petite interface apparaît à l'écran, laquelle permet de commander facilement l'U12+ d'une seule main. Voilà qui peut faire gadget, mais cette fonction de pincement va être toujours plus appréciée. Il s'agit en effet d'une manipulation intuitive qui permet d'accéder plus rapidement à toutes sortes de fonctions. A l'instar du Huawei P20 Pro, le HTC U12+ est doté de pas moins de quatre appareils photo. Pas trois appareils photo principaux et un appareil de type 'front-facing' cette fois, mais bien deux de chaque côté. Ce double appareil photo selfie de 8 mégapixels permet, en cas de photo de portrait, d'assurer un effet de flou artistique d'aspect professionnel (un arrière-plan très doux) sans devoir recourir à des astuces numériques. A l'arrière également, on retrouve une double lentille d'excellente qualité. L'appareil photo principal de 12 MP avec diaphragme de f.1,75 est associé à un appareil photo télé 16 MP avec zoom optique 2x. Par ailleurs, on notera la stabilisation d'image optique et la technologie UltraSpeed Autofocus 2 qui assure un réglage de focale ultra-rapide de l'U 12+. Les stickers AR qui permettent d'enrichir en temps réel des photos et des vidéos d'effets amusants, constituent la réponse de HTC à l'Animoji d'Apple et à l'AR Emoji de Samsung. Concernant la puissance de ce nouveau cheval de bataille de HTC, architecturé autour d'un processeur Qualcomm Snapdragon 845, nous pouvons être brefs : l'appareil preste dans les tests pratiquement au même niveau que le OnePlus 6 et figure dès lors parmi les smartphones les plus rapides du moment. Ajoutons enfin quelques autres spécifications : le HTC 12U+ est doté de 6 Go de RAM et de 64 Go de mémoire de stockage (extensible via une carte microSD), d'une batterie de 3.500 mAh avec chargeur rapide Quick Charge et d'écouteurs USonic à Active Noise Cancellation. Le système d'exploitation intégré est Android 8.0 Oreo.Un smartphone haut de gamme sans 'notch', mais avec de nombreux autres atouts. Qu'il s'agisse d'appareils photo excellents, d'un boîtier étanche, d'une puissance intéressante et d'accessoires livrés avec l'appareil, comme un chargeur rapide et des écouteurs de qualité. La fonction de pincement ne justifie pas en soi l'achat du U12+, mais constitue un extra bien pratique. L'appareil souffre toutefois d'un handicap majeur, à savoir son prix : 799 euros est un prix qui, à nos yeux, est 100 euros trop cher. Le Samsung Galaxy S9 ou l'Apple iPhone 8 coûte à peine plus, alors que HTC ne se compare plus, et de loin, avec ces marques. Dans cette gamme de prix, de nombreux consommateurs seront dès lors enclins à opter plutôt pour l'une des valeurs sûres. Prix: 799 euros (disponibles en couleurs Translucent Blue, Ceramic Black et Flame Red)