Signify, l'ex-Philips Lighting, produit depuis des années déjà des lampes connectées que l'utilisateur peut commander au moyen de son smartphone. Par lampe ou par pièce/zone, il peut même sélectionner des couleurs spécifiques. La Sync Box représente en fait un prolongement de votre TV et veille à ce que l'ambiance lumineuse dans le living soit en harmonie avec l'émission regardée.

Hue Play HDMI Sync Box © Signify

Sur le plan du hardware, la Hue Play HDMI Sync Box est un boîtier très simple, mais joliment fini. Il abrite quatre ports HDMI (plus un cinquième à connecter à la TV), un connecteur d'alimentation et un port micro-USB. Ce dernier ne doit pas être utilisé, mais peut être connecté à un port USB de la TV, afin que le boîtier sache si la TV est éteinte ou allumée.

Une fois branché, il suffit de coupler le boîtier via l'appli Hue Sync avec les lampes (ou plus exactement avec l'Hue Bridge qui commande les lampes). Cela se passe très simplement et à partir de là, il est possible de commander entièrement l'appareil avec l'appli Hue Sync. Il suffit d'indiquer où se trouvent les lampes dans le living. C'est ainsi qu'un voyant rouge sur le côté gauche de l'écran commande surtout les lampes de gauche ou inversement.

Dans l'appli même, on trouve trois modes pré-paramétrés: vidéo, musique et jeu, mais l'utilisateur peut lui-même aussi régler l'intensité de quatre manières: dans la position inférieure (subtile), la conversion des couleurs s'effectue lentement, et dans la position supérieure (extrême), elle se fait directement. Il est aussi possible d'ajuster la luminosité des lampes comme on le souhaite.

Lors de notre test, c'est la troisième plus haute position que nous avons appréciée le plus. Dans les positions plus basses, la couleur change trop lentement, surtout dans le cas d'un film ou d'un programme TV. Et dans la position la plus élevée, c'est trop flashy, même si ce mode s'avère surtout intéressant pour les jeux.

La Sync Box tient vraiment ses promesses. Surtout après le coucher du soleil, le living devient assurément un prolongement du film visionné. Les paysages de glace la nuit génèrent une lumière bleue froide, alors que les documentaires sur les déserts confèrent une ambiance jaune dorée au living et que les tartes d'une émission culinaire donnent à ce même living une agréable palette de couleurs, sans que cela devienne trop chaotique ou tapageur.

. © PVL

La Sync Box est-elle donc parfaite? La réponse est non. Il est arrivé - et pas qu'une fois! - que nous ayons dû nous y reprendre à deux fois pour démarrer la synchronisation. Nous n'avons pu en trouver la cause exacte, mais il est probable que cela se passe quand une première personne utilise l'appareil et qu'une autre veuille ensuite de nouveau le mettre sous ou hors tension. Il est possible que cela s'améliore au fil des mises à jour de l'appareil. Sinon, il conviendrait de signaler que l'appareil n'est pas lié à un seul utilisateur.

Même si l'appareil représente un mini-boîtier supplémentaire autour de la TV, en plus du décodeur, de la console de jeu et, éventuellement, d'un lecteur blu ray, d'un lecteur de médias ou d'un Chromecast, il présente un avantage indéniable: quatre appareils sont désormais branchés sur un seul port HDMI qui, en outre, peut être commandé avec un smartphone. Dans la pratique, cela signifie qu'il ne faut plus utiliser la télécommande de la TV que pour allumer ou éteindre celle-ci. Nous apprécierions encore davantage la Sync Box, si une prochaine version offrait aussi de l'espace pour un port USB en vue d'alimenter le Chromecast en courant par exemple. Ou une fonction de commande du volume. La Sync Box même convient du reste au bouton d'alimentation du Hue Play. Cela signifie qu'il est possible de brancher conjointement deux lampes à l'arrière de la TV et le boîtier sur une seule et même prise électrique. Un détail qui prend toute son importance là où le besoin de prises libres s'avère aigu, ce qui est souvent le cas.

Hue Play HDMI Sync Box © Signify

Mais notre principale objection à l'égard de la Sync Box concerne son prix. 249,95 euros, c'est en effet un solide montant pour un appareil qui en connecte principalement d'autres. Mais Signify se focalise ici sur l'utilisateur premium. L'appareil est élégamment conçu, supporte 4K et ne doit pas nécessairement être dissimulé au regard. En outre, tant sa configuration que son utilisation, y compris par des non férus de technologie, s'avèrent simples. Tout bien considéré, l'Hue Sync Box est un très agréable appareil périphérique pour quiconque possède déjà des lampes Hue et veut ainsi enrichir son expérience télévisuelle.