Les iPhone sont loin de faire partie des smartphones les meilleur marché. Voilà pourquoi il existe un important marché d'appareils reconditionnés, à savoir des iPhone qui ont déjà été utilisés et qui sont de nouveau proposés à la vente après une réparation par exemple. Ce type d'appareil s'avère plus économique et plus durable qu'un nouvel exemplaire.

Test Achats a testé 44 appareils en tout, des modèles iPhone X et iPhone 11. La mauvaise nouvelle est que 18 pour cent étaient trop abimés, selon l'organisation de défense des consommateurs, que pour être proposés 'comme neufs'. Test Achats apporte aussitôt la nuance, selon laquelle les résultats obtenus sont nettement meilleurs que ceux atteints lors d'un test comparable de 2016.

Un seul appareil tomba de nouveau en panne après quelques heures d'utilisation. Huit autres appareils présentèrent de sérieux manquements, comme de l'oxydation interne (révélateur de dégâts dus à l'eau), un écran défectueux ou une coque contrefaite. L'organisation fait aussi observer que le joint en caoutchouc entre l'écran et le boîtier se détériore lors de l'ouverture et n'est pas souvent remplacé, même si cette opération n'est techniquement pas si compliquée.

Bonne batterie

La bonne nouvelle, c'est que mis à part l'un ou l'autre appareil, les iPhone reconditionnés sont de bonne qualité. C'est ainsi qu'ils tirent encore 80 à 85 pour cent de la capacité d'origine de la batterie. 'Au moment de l'achat, il apparaît que la qualité de l'accu est généralement bonne. Certains iPhone avaient pourtant déjà pas mal de cycles de recharge au compteur. La qualité des appareils photo était elle aussi très correcte', affirme Stef Priem, expert chez Test Achats. La qualité des appareils photo ne régresse donc pas, même pour les exemplaires, dont l'objectif a été remplacé.

Test Achats fait cependant remarquer que la batterie fait l'objet d'une durée de garantie inférieure à celle du reste de l'appareil. Elle doit en principe toujours être d'une année minimum, même si l'organisation plaide pour la porter à deux ans, parce que les appareils sont vendus 'comme neufs'.

43 pour cent plus économique

La principale raison d'acheter un appareil reconditionné réside dans son prix. Ici, Test Achats prétend que pour un iPhone 11, le prix est en moyenne de 13 pour cent inférieur à celui d'un appareil neuf. Pour l'iPhone X quelque peu plus ancien, c'est même 43 pour cent de moins. L'organisation de défense des consommateurs déconseille pour le reste explicitement les modèles plus vieux. Les appareils testés datent de 2017 et reçoivent encore des mises à jour jusqu'en 2023 ou 2024, contrairement aux modèles plus vieux. Il nous faut toutefois apporter ici la nuance selon laquelle Apple propose un support nettement plus long que les fabricants d'appareils Android où la barre des mises à jour fut pendant longtemps placée à deux ans et passe à présent à trois ans pour certains modèles.

Les iPhone sont loin de faire partie des smartphones les meilleur marché. Voilà pourquoi il existe un important marché d'appareils reconditionnés, à savoir des iPhone qui ont déjà été utilisés et qui sont de nouveau proposés à la vente après une réparation par exemple. Ce type d'appareil s'avère plus économique et plus durable qu'un nouvel exemplaire.Test Achats a testé 44 appareils en tout, des modèles iPhone X et iPhone 11. La mauvaise nouvelle est que 18 pour cent étaient trop abimés, selon l'organisation de défense des consommateurs, que pour être proposés 'comme neufs'. Test Achats apporte aussitôt la nuance, selon laquelle les résultats obtenus sont nettement meilleurs que ceux atteints lors d'un test comparable de 2016.Un seul appareil tomba de nouveau en panne après quelques heures d'utilisation. Huit autres appareils présentèrent de sérieux manquements, comme de l'oxydation interne (révélateur de dégâts dus à l'eau), un écran défectueux ou une coque contrefaite. L'organisation fait aussi observer que le joint en caoutchouc entre l'écran et le boîtier se détériore lors de l'ouverture et n'est pas souvent remplacé, même si cette opération n'est techniquement pas si compliquée.La bonne nouvelle, c'est que mis à part l'un ou l'autre appareil, les iPhone reconditionnés sont de bonne qualité. C'est ainsi qu'ils tirent encore 80 à 85 pour cent de la capacité d'origine de la batterie. 'Au moment de l'achat, il apparaît que la qualité de l'accu est généralement bonne. Certains iPhone avaient pourtant déjà pas mal de cycles de recharge au compteur. La qualité des appareils photo était elle aussi très correcte', affirme Stef Priem, expert chez Test Achats. La qualité des appareils photo ne régresse donc pas, même pour les exemplaires, dont l'objectif a été remplacé.Test Achats fait cependant remarquer que la batterie fait l'objet d'une durée de garantie inférieure à celle du reste de l'appareil. Elle doit en principe toujours être d'une année minimum, même si l'organisation plaide pour la porter à deux ans, parce que les appareils sont vendus 'comme neufs'.La principale raison d'acheter un appareil reconditionné réside dans son prix. Ici, Test Achats prétend que pour un iPhone 11, le prix est en moyenne de 13 pour cent inférieur à celui d'un appareil neuf. Pour l'iPhone X quelque peu plus ancien, c'est même 43 pour cent de moins. L'organisation de défense des consommateurs déconseille pour le reste explicitement les modèles plus vieux. Les appareils testés datent de 2017 et reçoivent encore des mises à jour jusqu'en 2023 ou 2024, contrairement aux modèles plus vieux. Il nous faut toutefois apporter ici la nuance selon laquelle Apple propose un support nettement plus long que les fabricants d'appareils Android où la barre des mises à jour fut pendant longtemps placée à deux ans et passe à présent à trois ans pour certains modèles.