Il n'y a pas si longtemps, le constructeur américain de voitures électriques lançait la fonction Autopilot, permettant aux voitures de rouler de manière partiellement autonome. Avec cette mise à jour, le conducteur pourra désormais sortir de sa voiture et laisser celle-ci se parquer d'elle-même. Voilà ce qu'a dévoilé le constructeur lors du salon de l'auto de Detroit. L'inverse est aussi vrai, puisque le chauffeur peut appeler sa voiture garée dans un parking et la faire rouler jusqu'à lui. Pour exploiter cette fonction, il doit cependant se trouver dans un rayon de 12 mètres de la voiture.

Les fonctions d'autopilotage et de parking ne sont encore qu'un début, selon le directeur de Tesla, Elon Musk. D'ici deux ans, il devrait être possible d'appeler sa voiture de partout, même de l'autre côté du pays. Et si la voiture a besoin d'être rechargée chemin faisant, elle pourra le faire par elle-même.

Des limites fixées par la mise à jour

La mise à jour logicielle engendre du reste aussi quelques limites au déplacement autonome de la voiture, qui est en effet moins aisé dans les zones urbaines et sur des routes sans marquage. En l'absence de marquage, la voiture ne sait pas très bien où elle doit rouler. A présent, la voiture ne peut rouler sur ce genre de route à plus de 8 km/heure plus vite que la vitesse autorisée et ce, pour éviter qu'elle n'aille dans le décor, ce qui n'est évidemment pas le but.

Dans cette vidéo, le propriétaire d'une Tesla montre comment sa voiture sort de manière autonome de son garage.

Il n'y a pas si longtemps, le constructeur américain de voitures électriques lançait la fonction Autopilot, permettant aux voitures de rouler de manière partiellement autonome. Avec cette mise à jour, le conducteur pourra désormais sortir de sa voiture et laisser celle-ci se parquer d'elle-même. Voilà ce qu'a dévoilé le constructeur lors du salon de l'auto de Detroit. L'inverse est aussi vrai, puisque le chauffeur peut appeler sa voiture garée dans un parking et la faire rouler jusqu'à lui. Pour exploiter cette fonction, il doit cependant se trouver dans un rayon de 12 mètres de la voiture.Les fonctions d'autopilotage et de parking ne sont encore qu'un début, selon le directeur de Tesla, Elon Musk. D'ici deux ans, il devrait être possible d'appeler sa voiture de partout, même de l'autre côté du pays. Et si la voiture a besoin d'être rechargée chemin faisant, elle pourra le faire par elle-même.Des limites fixées par la mise à jourLa mise à jour logicielle engendre du reste aussi quelques limites au déplacement autonome de la voiture, qui est en effet moins aisé dans les zones urbaines et sur des routes sans marquage. En l'absence de marquage, la voiture ne sait pas très bien où elle doit rouler. A présent, la voiture ne peut rouler sur ce genre de route à plus de 8 km/heure plus vite que la vitesse autorisée et ce, pour éviter qu'elle n'aille dans le décor, ce qui n'est évidemment pas le but.Dans cette vidéo, le propriétaire d'une Tesla montre comment sa voiture sort de manière autonome de son garage.