Selon Tesla, sa nouvelle 'giga-usine' contribuera à la lutte contre le réchauffement de la Terre en stimulant entre autres la mobilité électrique. Mais le long processus d'approbation du permis de bâtir en Allemagne contraste fortement avec le besoin pressant de projets luttant contre le changement climatique, selon le constructeur.

Même traitement

Il est 'particulièrement irritant' pour Tesla de ne pas encore avoir reçu le feu vert pour son permis de bâtir seize mois après l'avoir introduit. Selon le constructeur, le problème le plus singulier, c'est que les projets luttant contre le réchauffement climatique sont au niveau de la procédure traités de la même manière que les projets accélérant le changement du climat.

Tesla érigera sa giga-usine européenne à Grünheide, à proximité de Berlin. L'entreprise d'Elon Musk a choisi cet emplacement au détriment des Pays-Bas et de la Flandre. Les activités de construction en sont actuellement encore au stade du permis provisoire, parce que le Land de Brandenbourg doit encore prendre une décision définitive. Des plaintes ont en effet été déposées contre le projet par des organisations environnementales et par des riverains.

Un demi-million de voitures par an

L'objectif est de démarrer la production durant l'été. Tesla entend à terme y construire un demi-million de voitures par an, mais des batteries devraient également y être fabriquées. Il s'agira en l'occurrence non seulement de batteries pour voitures, mais aussi d'accus domestiques pour particuliers, ainsi que de systèmes de stockage d'énergie pour entreprises.

Selon Tesla, sa nouvelle 'giga-usine' contribuera à la lutte contre le réchauffement de la Terre en stimulant entre autres la mobilité électrique. Mais le long processus d'approbation du permis de bâtir en Allemagne contraste fortement avec le besoin pressant de projets luttant contre le changement climatique, selon le constructeur.Il est 'particulièrement irritant' pour Tesla de ne pas encore avoir reçu le feu vert pour son permis de bâtir seize mois après l'avoir introduit. Selon le constructeur, le problème le plus singulier, c'est que les projets luttant contre le réchauffement climatique sont au niveau de la procédure traités de la même manière que les projets accélérant le changement du climat.Tesla érigera sa giga-usine européenne à Grünheide, à proximité de Berlin. L'entreprise d'Elon Musk a choisi cet emplacement au détriment des Pays-Bas et de la Flandre. Les activités de construction en sont actuellement encore au stade du permis provisoire, parce que le Land de Brandenbourg doit encore prendre une décision définitive. Des plaintes ont en effet été déposées contre le projet par des organisations environnementales et par des riverains.L'objectif est de démarrer la production durant l'été. Tesla entend à terme y construire un demi-million de voitures par an, mais des batteries devraient également y être fabriquées. Il s'agira en l'occurrence non seulement de batteries pour voitures, mais aussi d'accus domestiques pour particuliers, ainsi que de systèmes de stockage d'énergie pour entreprises.