Le chiffre est sensiblement supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur un peu plus de 220.000 véhicules livrés, selon plusieurs consensus. De juillet à septembre, le groupe de Palo Alto, en Californie, a livré 232.025 exemplaires de ses modèles 3 et Y, selon un communiqué. Le constructeur a également acheminé aux clients 9.275 véhicules de ses modèles luxe S et X (vendus respectivement 90.000 et 100.000 dollars pièce).

Cela représente une hausse de 20% par rapport aux livraisons du deuxième trimestre, lors duquel Tesla avait franchi, pour la première fois, le seuil des 200.000 voitures livrées (201.250). Cette progression tranche avec les résultats des autres constructeurs. Vendredi, General Motors a indiqué que ses ventes avaient chuté d'un tiers au troisième trimestre en raison du manque de puces électroniques, désormais essentielles dans la conception de véhicules.

Stellantis, la maison mère de Fiat Chrysler USA, a elle enregistré un recul de 19%, quand Honda et Nissan se sont repliés de 11% et 10% respectivement. Le groupe japonais Toyota, qui a tiré son épingle du jeu, a lui affiché une progression de 1,4%. Tesla a, de tous temps, habitué ses clients à des délais de livraison plus élevés que ceux du marché en moyenne. Actuellement, selon le site du constructeur, la date de livraison estimée pour un modèle X se situe ainsi entre mai et juin 2022.

"Nous remercions nos clients pour leur patience alors que nous faisons face à des défis en matière d'approvisionnement et de logistique", a expliqué le groupe dans le communiqué. En termes de production, Tesla a fabriqué 237.823 voitures au troisième trimestre, soit 15% de plus que sur les trois mois précédents. Le constructeur automobile a affirmé en janvier vouloir faire croître ses livraisons de 50% en moyenne par an pendant plusieurs années, ce qui reviendrait à environ 750.000 véhicules pour 2021.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Tesla a livré environ 627.000 voitures.

Le chiffre est sensiblement supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur un peu plus de 220.000 véhicules livrés, selon plusieurs consensus. De juillet à septembre, le groupe de Palo Alto, en Californie, a livré 232.025 exemplaires de ses modèles 3 et Y, selon un communiqué. Le constructeur a également acheminé aux clients 9.275 véhicules de ses modèles luxe S et X (vendus respectivement 90.000 et 100.000 dollars pièce).Cela représente une hausse de 20% par rapport aux livraisons du deuxième trimestre, lors duquel Tesla avait franchi, pour la première fois, le seuil des 200.000 voitures livrées (201.250). Cette progression tranche avec les résultats des autres constructeurs. Vendredi, General Motors a indiqué que ses ventes avaient chuté d'un tiers au troisième trimestre en raison du manque de puces électroniques, désormais essentielles dans la conception de véhicules.Stellantis, la maison mère de Fiat Chrysler USA, a elle enregistré un recul de 19%, quand Honda et Nissan se sont repliés de 11% et 10% respectivement. Le groupe japonais Toyota, qui a tiré son épingle du jeu, a lui affiché une progression de 1,4%. Tesla a, de tous temps, habitué ses clients à des délais de livraison plus élevés que ceux du marché en moyenne. Actuellement, selon le site du constructeur, la date de livraison estimée pour un modèle X se situe ainsi entre mai et juin 2022."Nous remercions nos clients pour leur patience alors que nous faisons face à des défis en matière d'approvisionnement et de logistique", a expliqué le groupe dans le communiqué. En termes de production, Tesla a fabriqué 237.823 voitures au troisième trimestre, soit 15% de plus que sur les trois mois précédents. Le constructeur automobile a affirmé en janvier vouloir faire croître ses livraisons de 50% en moyenne par an pendant plusieurs années, ce qui reviendrait à environ 750.000 véhicules pour 2021.Sur les neuf premiers mois de l'année, Tesla a livré environ 627.000 voitures.