Le rachat n'a pas encore été formellement confirmé ni par Tesla ni par DeepScale, mais tant CNBC que Techcrunch ont été informés de cette transaction par des sources proches du dossier. Le cofondateur et CEO de DeepScale a même déjà annoncé sur Tweeter qu'il travaillerait désormais pour Tesla.

DeepScale s'occupe de 'computer vision' au moyen de processeurs économes bon marché. L'entreprise utilise des réseaux neuraux en combinaison avec des mini-capteurs économiques pour améliorer la précision des systèmes équipant les voitures autonomes.

Le rachat devrait donc permettre d'améliorer l'Autopilot des voitures Tesla et, en fin de compte, d'aider à en faire des véhicules complètement autonomes.

Quasiment chaque grand constructeur automobile planche actuellement sur de la technologie en vue de rendre leurs voitures autonomes. C'est Tesla qui se distingue le plus sur ce plan, du fait que l'entreprise dispose de l'Autopilot depuis quelques années déjà. Malgré l'appellation, il ne s'agit pas du pilotage automatique en tant que tel, mais d'un assistant à la conduite. L'objectif est bien de l'étendre suffisamment à terme pour que la voiture puisse rouler sans intervention humaine.