Pour sa fonction d'autopilotage, Tesla exploite partiellement les puces et la technologie de Mobileye. Celles-ci assurent la reconnaissance des images et sont donc à même d'identifier les routes, panneaux et autres usagers.

Lors de l'annonce des résultats trimestriels de Mobileye, son CTO Ammon Sashua a laissé entendre que les chemins empruntés par les deux entreprises allaient se séparer, même si les puces Mobileye équipant actuellement les voitures Tesla continueront d'être supportées.

L'accident mortel a mis en émoi Tesla à propos de sa fonction d'autopilotage. Il s'avère néanmoins aussi que la voiture roulait trop vite. Selon Tesla, l'autopilotage n'était en outre pas activé. D'après l'enquête, il apparaîtrait que la technologie de reconnaissance des images, dont une partie incombait à Mobileye, n'aurait pas identifié la haute remorque blanche du camion impliqué aussi dans l'accident, du fait qu'elle était de travers sur la route.

Pour sa fonction d'autopilotage, Tesla exploite partiellement les puces et la technologie de Mobileye. Celles-ci assurent la reconnaissance des images et sont donc à même d'identifier les routes, panneaux et autres usagers.Lors de l'annonce des résultats trimestriels de Mobileye, son CTO Ammon Sashua a laissé entendre que les chemins empruntés par les deux entreprises allaient se séparer, même si les puces Mobileye équipant actuellement les voitures Tesla continueront d'être supportées. L'accident mortel a mis en émoi Tesla à propos de sa fonction d'autopilotage. Il s'avère néanmoins aussi que la voiture roulait trop vite. Selon Tesla, l'autopilotage n'était en outre pas activé. D'après l'enquête, il apparaîtrait que la technologie de reconnaissance des images, dont une partie incombait à Mobileye, n'aurait pas identifié la haute remorque blanche du camion impliqué aussi dans l'accident, du fait qu'elle était de travers sur la route.