Les enfants scolarisés et les jeunes sans connexion internet éprouvent logiquement davantage de difficultés à suivre actuellement les cours chez eux et à rester connectés à leur école et à leurs enseignants. Ouvrir tout simplement le signal Wi-Free n'a cependant pas été jugé comme une option par Telenet, parce qu'il y a une obligation d'identification. L'opérateur doit donc pour des raisons juridiques savoir qui est actif sur son réseau.

Par le truchement de codes d'accès spéciaux, l'entreprise pense néanmoins pouvoir répondre aux demandes de certaines écoles. Avec les codes gratuits, conçus pour les élèves en difficultés ne disposant pas d'une connexion internet chez eux, les utilisateurs peuvent s'enregistrer auprès des plus d'1,5 million de bornes Wi-Free en Flandre et à Bruxelles. Le signal internet gratuit restera en tout cas disponible jusque fin juin.

Les enfants scolarisés et les jeunes sans connexion internet éprouvent logiquement davantage de difficultés à suivre actuellement les cours chez eux et à rester connectés à leur école et à leurs enseignants. Ouvrir tout simplement le signal Wi-Free n'a cependant pas été jugé comme une option par Telenet, parce qu'il y a une obligation d'identification. L'opérateur doit donc pour des raisons juridiques savoir qui est actif sur son réseau.Par le truchement de codes d'accès spéciaux, l'entreprise pense néanmoins pouvoir répondre aux demandes de certaines écoles. Avec les codes gratuits, conçus pour les élèves en difficultés ne disposant pas d'une connexion internet chez eux, les utilisateurs peuvent s'enregistrer auprès des plus d'1,5 million de bornes Wi-Free en Flandre et à Bruxelles. Le signal internet gratuit restera en tout cas disponible jusque fin juin.