Alors que le délai d'introduction de la déclaration fiscale par internet est expiré pour les particuliers, le premier bilan est positif: 2,1 millions de déclarations ont été remplies par Tax-on-Web. Le cap des 3 millions d'e-déclarations devrait être frôlé.

Au 15 juillet, le compteur de Tax-on-Web s'est arrêté sur 2.160.328 déclarations fiscales remplies par internet. Soit une augmentation de 24% par rapport à l'an dernier à la même date. Pour rappel, compte tenu des mandataires qui ont jusqu'au 31 octobre pour renvoyer les déclarations d'impôts par internet, Tax-on-Web avait enregistré l'an dernier 2.421.300 e-déclarations.

Cette année, les citoyens ont été 942.773 à renvoyer leur déclaration par le Net, contre 679.266 l'an dernier, tandis que les fonctionnaires ont rempli 1.038.521 déclarations, contre 934.110 un an plus tôt. A noter le recours intensif cette année à la carte d'identité électronique puisque 435.959 citoyens ont utilisé leur eID pour s'identifier, contre 262.088 un an auparavant.

Si l'on considère que l'an dernier, près de 800.000 mandataires avaient eu recours à Tax-on-Web (ils étaient 179.034 au 15 juillet), on peut imaginer que le cap des 3 millions d'e-déclarations devrait être approché, voire peut-être dépassé. Ce qui était clairement l'objectif du département ICT du SPF Finances.

Alors que le délai d'introduction de la déclaration fiscale par internet est expiré pour les particuliers, le premier bilan est positif: 2,1 millions de déclarations ont été remplies par Tax-on-Web. Le cap des 3 millions d'e-déclarations devrait être frôlé. Au 15 juillet, le compteur de Tax-on-Web s'est arrêté sur 2.160.328 déclarations fiscales remplies par internet. Soit une augmentation de 24% par rapport à l'an dernier à la même date. Pour rappel, compte tenu des mandataires qui ont jusqu'au 31 octobre pour renvoyer les déclarations d'impôts par internet, Tax-on-Web avait enregistré l'an dernier 2.421.300 e-déclarations. Cette année, les citoyens ont été 942.773 à renvoyer leur déclaration par le Net, contre 679.266 l'an dernier, tandis que les fonctionnaires ont rempli 1.038.521 déclarations, contre 934.110 un an plus tôt. A noter le recours intensif cette année à la carte d'identité électronique puisque 435.959 citoyens ont utilisé leur eID pour s'identifier, contre 262.088 un an auparavant. Si l'on considère que l'an dernier, près de 800.000 mandataires avaient eu recours à Tax-on-Web (ils étaient 179.034 au 15 juillet), on peut imaginer que le cap des 3 millions d'e-déclarations devrait être approché, voire peut-être dépassé. Ce qui était clairement l'objectif du département ICT du SPF Finances.