Selon plusieurs utilisateurs de Reddit, les capteurs à l'arrière de l'Apple Watch éprouvent des difficultés à mesurer le pouls, lorsque la montre est portée sur un poignet tatoué. Cela serait dû au fait que l'encore rende malaisée l'analyse de la peau. Le tatouage provoquerait des reflets, qui causeraient des problèmes aux capteurs.

Surtout des problèmes avec l'encre assez sombre

L'Apple Watch exploite la lumière verte et infrarouge pour détecter si la montre intelligente se trouve autour du poignet ou non. Dans ce dernier cas, elle se 'verrouille' automatiquement. L'écran s'assombrit alors et aucune notification n'y arrive plus, parce que l'Apple Watch 'pense' qu'elle ne se trouve plus autour du poignet.

Les particules d'encre dans la peau tatouée ont apparemment le même effet. En l'occurrence, l'encre assez sombre peut faire en sorte que la lumière LED soit moins bien absorbée. La pigmentation de la peau humaine ne s'oppose du reste pas à la lumière. De même, les poils n'exercent pas non plus d'influence sur le fonctionnement.

Apple Pay également moins fiable

Une fonction telle Apple Pay ne fonctionne non plus que quand la montre est portée. Ici aussi, ce service s'avère moins fiable chez les utilisateurs ayant un tatouage au poignet. Le verrouillage automatique et la détection du pouls peuvent alors certes être désactivés, mais la mesure des performances sportives reste problématique.

Mise à jour du firmware?

Il est conseillé aux utilisateurs de l'Apple Watch portant un tatouage au poignet de tester la montre dans l'Apple Store avant de l'acheter. Et si l'utilisateur n'a qu'un seul poignet tatoué, il pourra toujours envisager de porter la montre à l'autre poignet, puisqu'Apple a adapté sa montre connectée aux droitiers comme aux gauchers.

Les experts s'attendent à ce qu'Apple lance une mise à jour de son firmware afin de calibrer différemment les capteurs, ou qu'elle imagine une autre méthode de détection qui pâtisse moins des reflets de l'encre.

Source: Automatiseringgids