Vendredi, le tribunal a donné suite à la requête de Switch. Le distributeur Apple éprouve depuis pas mal de temps déjà des difficultés financières et avait demandé l'été dernier d'être protégé contre ses créanciers. Pour le 1er févier, un accord devait être trouvé avec ces derniers et des investisseurs concernant un plan de reprise, mais vendredi, il était manifeste que cela ne se ferait pas. "Le premier volet du plan portant sur les mesures structurelles a été bien reçu par les créanciers et les banques", déclare le CFO Harold Vanheel. "Mais à propos de la réorganisation financière, nous n'avons pas trouvé d'accord."

Voilà pourquoi Switch avait introduit une nouvelle requête. Dans le cadre d'une nouvelle phase se clôturant les 31 mars, l'entreprise doit rechercher des repreneurs. Selon Vanheel, plusieurs acteurs seraient déjà intéressés par un rachat partiel ou total.

Switch est avec 21 magasins et 173 millions d'euros de chiffre d'affaires le plus grand 'Apple Premium Reseller' belge. Une cause importante des difficultés financières que connaît l'entreprise aujourd'hui, réside dans le rachat de son concurrent Easy-M en 2016.

Vendredi, le tribunal a donné suite à la requête de Switch. Le distributeur Apple éprouve depuis pas mal de temps déjà des difficultés financières et avait demandé l'été dernier d'être protégé contre ses créanciers. Pour le 1er févier, un accord devait être trouvé avec ces derniers et des investisseurs concernant un plan de reprise, mais vendredi, il était manifeste que cela ne se ferait pas. "Le premier volet du plan portant sur les mesures structurelles a été bien reçu par les créanciers et les banques", déclare le CFO Harold Vanheel. "Mais à propos de la réorganisation financière, nous n'avons pas trouvé d'accord."Voilà pourquoi Switch avait introduit une nouvelle requête. Dans le cadre d'une nouvelle phase se clôturant les 31 mars, l'entreprise doit rechercher des repreneurs. Selon Vanheel, plusieurs acteurs seraient déjà intéressés par un rachat partiel ou total.Switch est avec 21 magasins et 173 millions d'euros de chiffre d'affaires le plus grand 'Apple Premium Reseller' belge. Une cause importante des difficultés financières que connaît l'entreprise aujourd'hui, réside dans le rachat de son concurrent Easy-M en 2016.