Durant le week-end, Swatch a identifié des "signes clairs d'une cyberattaque en développement", précise le groupe dans une prise de position écrite. Pour des raisons de sécurité, certains systèmes informatiques ont été mis à l'arrêt de manière préventive, avec un impact sur "certaines activités".

"Swatch Group a immédiatement évalué et analysé la nature de l'attaque, pris toutes les mesures adéquates et implémenté les corrections nécessaires", souligne le numéro un mondial de l'horlogerie, pour qui un retour à la normale interviendra "aussi vite que possible". Le groupe n'a pas précisé quelles activités sont concernées par l'arrêt, ni l'ampleur de la cyberattaque.

Durant le week-end, Swatch a identifié des "signes clairs d'une cyberattaque en développement", précise le groupe dans une prise de position écrite. Pour des raisons de sécurité, certains systèmes informatiques ont été mis à l'arrêt de manière préventive, avec un impact sur "certaines activités"."Swatch Group a immédiatement évalué et analysé la nature de l'attaque, pris toutes les mesures adéquates et implémenté les corrections nécessaires", souligne le numéro un mondial de l'horlogerie, pour qui un retour à la normale interviendra "aussi vite que possible". Le groupe n'a pas précisé quelles activités sont concernées par l'arrêt, ni l'ampleur de la cyberattaque.