Une console portable pour jeux PC. Voilà en principe ce que doit être la Steam Deck. On y trouve un PC Linux acceptant entre autres les jeux Steam. Elle se décline en trois versions caractérisées par des capacités de stockage différentes. Celle dont vous aurez besoin, dépendra entre autres de votre goût pour les jeux très lourds ou peut-être aussi de la taille de votre bibliothèque Steam.

Une concurrente pour la Switch

La Steam Deck est une longue console rectangulaire avec un écran au centre et des boutons de commande latéraux, ce qui nous la fait comparer à la Switch, la console portable incroyablement populaire de Nintendo. Avec ses 298 x 117 x 49 mm, elle est plus grande que la Switch, qui fait d'origine quelque 24 cm de long. Elle est aussi quelque peu plus lourde avec ses 670 grammes (contre même pas 400 grammes pour la Switch).

La grande différence entre les deux, c'est bien entendu qu'elle accepte les jeux Steam. Valve déclare qu'il est question de l'ensemble de la bibliothèque Steam, comme cela se passe sur n'importe quel autre PC. La console même tourne sur SteamOS, une distribution de Linux, sur laquelle on trouve la couche Proton de Valve, qui doit veiller à ce que les nombreux jeux Windows de la bibliothèque tournent parfaitement. Il vous serait cependant aussi possible d'effacer la console et d'y installer votre propre système d'exploitation. Il ne s'agit donc pas d'une console barricadée, et quiconque apprécie ce genre de chose, pourrait tout aussi bien se tourner vers le magasin de jeux du concurrent Epic.

Sous le capot moteur

La Steam Deck tourne sur deux puces AMD: un CPU Zen 2 quadri-coeur et un GPU RDNA 2 GPU, légèrement adapté par Valve à ses besoins. Vous disposerez aussi de 16 Go de RAM et d'une batterie de 40 Wh vous permettant de jouer jusqu'à huit heures durant. Un connecteur pour carte microSD générera une capacité de stockage supplémentaire. L'écran tactile est de type LCD 7 pouces assez standard à résolution 1.280 x 800.

Les boutons de commande ressemblent à ceux du Steam Controller, un appareil sorti il y a des années déjà. Pour être complet, sachez que ces contrôleurs sont également fixés à l'écran comme pour la Switch Lite à titre comparatif. Notons aussi évidemment le support Bluetooth et wifi, en plus d'une prise audio et d'un micro pour dialoguer avec vos camarades de jeu. La console se branche via USB-C à un chargeur ou un moniteur. Une station d'accueil en option avec toute une série de connecteurs USB et HDMI permet de recharger la console et de la connecter à un téléviseur. En combinaison avec cette station et un contrôleur externe, il pourrait donc aussi être possible d'utiliser la console portable comme une console de jeu 'classique'.

Valve
© Valve

Trois versions

L'appareil sera envoyé vers les points de vente plus tard cette année. Son lancement est planifié pour décembre. Les précommandes débutent cependant aujourd'hui pour les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'UE. La version la plus économique revient à 399 dollars (ce qui est généralement converti en 399 euros pour ce genre d'appareil). Vous disposerez ici de 64 Go de capacité de stockage interne. Si vous préférez 256 Go, le prix passe à 529 dollars, alors que pour 649 dollars, vous bénéficierez de 512 Go.

Qu'en faire?

Sur le plan technique, la Steam Deck est un PC. Quiconque souhaite donc laisser quelque peu de côté les jeux et l'utiliser pour commander sa domotique, le peut donc parfaitement. Nous considérons nous-mêmes cet appareil surtout comme une sorte de console 'indie' portable. La taille de l'écran la rend plus adéquate pour les jeux 2D par exemple et l'imagerie 'assez simple'. Cela peut dépendre de nos yeux, mais sur une Switch, nous ne jouerions pas non plus à des jeux de guerre étoffés sans branchement à un téléviseur.

Et puis, il y a encore la question de ce qu'on peut en faire. Les jeux PC sont bien connus pour leurs plus que solides spécifications, mais Valve promet qu'avec sa console, vous pourrez jouer à toute une série de jeux, dont les récents AAA. Le site de jeux IGN a testé notamment Portal 2, Star Wars: Jedi Fallen Order, Death Stranding et Doom Eternal et ne signale pas le moindre problème. Si vous souhaitez faire de même, mieux vaut alors opter pour la version la plus chère. Le jeu Doom Eternal par exemple occupe à lui seul déjà 50 Go d'espace de stockage, ce qui fait que la version standard de 64 Go n'acceptera plus grand-chose d'autre.

En principe, vous pouvez passer commande dès aujourd'hui, mais pour éviter tout problème comme ce fut le cas avec la PS5, vous aurez besoin d'un compte Steam avec lequel vous aurez déjà effectué un achat avant juin 2021. Vous devez aussi prévoir un coût de réservation de 5 dollars, qui sera déduit plus tard du prix de la console.

Valve
© Valve
Une console portable pour jeux PC. Voilà en principe ce que doit être la Steam Deck. On y trouve un PC Linux acceptant entre autres les jeux Steam. Elle se décline en trois versions caractérisées par des capacités de stockage différentes. Celle dont vous aurez besoin, dépendra entre autres de votre goût pour les jeux très lourds ou peut-être aussi de la taille de votre bibliothèque Steam.La Steam Deck est une longue console rectangulaire avec un écran au centre et des boutons de commande latéraux, ce qui nous la fait comparer à la Switch, la console portable incroyablement populaire de Nintendo. Avec ses 298 x 117 x 49 mm, elle est plus grande que la Switch, qui fait d'origine quelque 24 cm de long. Elle est aussi quelque peu plus lourde avec ses 670 grammes (contre même pas 400 grammes pour la Switch).La grande différence entre les deux, c'est bien entendu qu'elle accepte les jeux Steam. Valve déclare qu'il est question de l'ensemble de la bibliothèque Steam, comme cela se passe sur n'importe quel autre PC. La console même tourne sur SteamOS, une distribution de Linux, sur laquelle on trouve la couche Proton de Valve, qui doit veiller à ce que les nombreux jeux Windows de la bibliothèque tournent parfaitement. Il vous serait cependant aussi possible d'effacer la console et d'y installer votre propre système d'exploitation. Il ne s'agit donc pas d'une console barricadée, et quiconque apprécie ce genre de chose, pourrait tout aussi bien se tourner vers le magasin de jeux du concurrent Epic.La Steam Deck tourne sur deux puces AMD: un CPU Zen 2 quadri-coeur et un GPU RDNA 2 GPU, légèrement adapté par Valve à ses besoins. Vous disposerez aussi de 16 Go de RAM et d'une batterie de 40 Wh vous permettant de jouer jusqu'à huit heures durant. Un connecteur pour carte microSD générera une capacité de stockage supplémentaire. L'écran tactile est de type LCD 7 pouces assez standard à résolution 1.280 x 800.Les boutons de commande ressemblent à ceux du Steam Controller, un appareil sorti il y a des années déjà. Pour être complet, sachez que ces contrôleurs sont également fixés à l'écran comme pour la Switch Lite à titre comparatif. Notons aussi évidemment le support Bluetooth et wifi, en plus d'une prise audio et d'un micro pour dialoguer avec vos camarades de jeu. La console se branche via USB-C à un chargeur ou un moniteur. Une station d'accueil en option avec toute une série de connecteurs USB et HDMI permet de recharger la console et de la connecter à un téléviseur. En combinaison avec cette station et un contrôleur externe, il pourrait donc aussi être possible d'utiliser la console portable comme une console de jeu 'classique'.L'appareil sera envoyé vers les points de vente plus tard cette année. Son lancement est planifié pour décembre. Les précommandes débutent cependant aujourd'hui pour les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l'UE. La version la plus économique revient à 399 dollars (ce qui est généralement converti en 399 euros pour ce genre d'appareil). Vous disposerez ici de 64 Go de capacité de stockage interne. Si vous préférez 256 Go, le prix passe à 529 dollars, alors que pour 649 dollars, vous bénéficierez de 512 Go.Sur le plan technique, la Steam Deck est un PC. Quiconque souhaite donc laisser quelque peu de côté les jeux et l'utiliser pour commander sa domotique, le peut donc parfaitement. Nous considérons nous-mêmes cet appareil surtout comme une sorte de console 'indie' portable. La taille de l'écran la rend plus adéquate pour les jeux 2D par exemple et l'imagerie 'assez simple'. Cela peut dépendre de nos yeux, mais sur une Switch, nous ne jouerions pas non plus à des jeux de guerre étoffés sans branchement à un téléviseur.Et puis, il y a encore la question de ce qu'on peut en faire. Les jeux PC sont bien connus pour leurs plus que solides spécifications, mais Valve promet qu'avec sa console, vous pourrez jouer à toute une série de jeux, dont les récents AAA. Le site de jeux IGN a testé notamment Portal 2, Star Wars: Jedi Fallen Order, Death Stranding et Doom Eternal et ne signale pas le moindre problème. Si vous souhaitez faire de même, mieux vaut alors opter pour la version la plus chère. Le jeu Doom Eternal par exemple occupe à lui seul déjà 50 Go d'espace de stockage, ce qui fait que la version standard de 64 Go n'acceptera plus grand-chose d'autre.En principe, vous pouvez passer commande dès aujourd'hui, mais pour éviter tout problème comme ce fut le cas avec la PS5, vous aurez besoin d'un compte Steam avec lequel vous aurez déjà effectué un achat avant juin 2021. Vous devez aussi prévoir un coût de réservation de 5 dollars, qui sera déduit plus tard du prix de la console.