Rise+Shine existe depuis 2015, réalise un chiffre d'affaires d'1,8 million d'euros et occupe vingt personnes. Elle a notamment Burger King, D'ieteren, Quick, Siemens et Brico au nombre de ses clients.

On ne connaît pas le montant versé par Springbok pour ce rachat. Rise+Shine continuera donc de fonctionner séparément à partir de ses installations bruxelloises. Selon Springbok, ce rachat lui apportera aussi une expertise supplémentaire au niveau Selligent et Salesforce. Au départ de Bruxelles, l'entreprise pourra se lancer plus facilement sur le marché wallon. Précédemment, Springbok avait également ouvert une filiale à Paris et avait investi dans la startup d'intelligence artificielle AddRelevance.