Pour Daniel Ek, son cofondateur, Spotify peut atteindre cet objectif ambitieux grâce notamment au développement des podcasts mais aussi de son activité livre audio. "Je sais qu'il est compliqué de mettre tout ça dans un modèle financier, parce que, franchement, ce type de société n'a jamais existé auparavant", a déclaré Daniel Ek lors de la journée dédiée aux investisseurs.

En 2021, la société suédoise, cotée à New York, a réalisé un chiffre d'affaires de 9,6 milliards d'euros, soit 10,9 milliards de dollars. Elle comptait 422 millions d'utilisateurs en fin de premier trimestre 2022, ce qui en fait déjà, de loin, la plateforme audio la plus fréquentée au monde.

Spotify table aussi sur une marge brute (chiffre d'affaires moins les coûts directement liés à l'activité) de 40% d'ici dix ans, alors qu'elle a évolué entre 25% et 26% ces derniers trimestres. L'entreprise entend aussi parvenir à une marge opérationnelle (chiffre d'affaires moins tous les coûts avant intérêts et impôts) de 20%, ce qui induirait que le groupe est devenu nettement profitable, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

Lors des derniers trimestres, le service audio en ligne, qui est présent aujourd'hui dans 183 pays et territoires, a ainsi oscillé entre une marge opérationnelle modestement positive et légèrement négative.

Spotify a investi plus d'un milliard de dollars pour acquérir des acteurs du podcast et constituer une offre totalement intégrée, de la production à la gestion publicitaire, qui en fait aujourd'hui le premier acteur mondial du secteur. L'an dernier, le groupe a également pris le contrôle du spécialiste du livre audio Findaway.

Pour Daniel Ek, son cofondateur, Spotify peut atteindre cet objectif ambitieux grâce notamment au développement des podcasts mais aussi de son activité livre audio. "Je sais qu'il est compliqué de mettre tout ça dans un modèle financier, parce que, franchement, ce type de société n'a jamais existé auparavant", a déclaré Daniel Ek lors de la journée dédiée aux investisseurs.En 2021, la société suédoise, cotée à New York, a réalisé un chiffre d'affaires de 9,6 milliards d'euros, soit 10,9 milliards de dollars. Elle comptait 422 millions d'utilisateurs en fin de premier trimestre 2022, ce qui en fait déjà, de loin, la plateforme audio la plus fréquentée au monde.Spotify table aussi sur une marge brute (chiffre d'affaires moins les coûts directement liés à l'activité) de 40% d'ici dix ans, alors qu'elle a évolué entre 25% et 26% ces derniers trimestres. L'entreprise entend aussi parvenir à une marge opérationnelle (chiffre d'affaires moins tous les coûts avant intérêts et impôts) de 20%, ce qui induirait que le groupe est devenu nettement profitable, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.Lors des derniers trimestres, le service audio en ligne, qui est présent aujourd'hui dans 183 pays et territoires, a ainsi oscillé entre une marge opérationnelle modestement positive et légèrement négative.Spotify a investi plus d'un milliard de dollars pour acquérir des acteurs du podcast et constituer une offre totalement intégrée, de la production à la gestion publicitaire, qui en fait aujourd'hui le premier acteur mondial du secteur. L'an dernier, le groupe a également pris le contrôle du spécialiste du livre audio Findaway.