Jusqu'à présent, Spotify continuait de proposer son service de streaming en Russie, afin 'd'offrir des nouvelles indépendantes fiables dans la région'. Elle avait toutefois déjà arrêté de proposer ses abonnements payants dans le pays à cause de l'invasion de l'Ukraine et des sanctions occidentales.

Plus tôt ce mois-ci, Spotify avait laissé entendre qu'elle allait de ce fait perdre un million et demi d'abonnés au cours du premier trimestre de cette année.

Jusqu'à présent, Spotify continuait de proposer son service de streaming en Russie, afin 'd'offrir des nouvelles indépendantes fiables dans la région'. Elle avait toutefois déjà arrêté de proposer ses abonnements payants dans le pays à cause de l'invasion de l'Ukraine et des sanctions occidentales.Plus tôt ce mois-ci, Spotify avait laissé entendre qu'elle allait de ce fait perdre un million et demi d'abonnés au cours du premier trimestre de cette année.