La nouvelle a été annoncée lundi soir lors d'un événement presse en ligne organisé par le service de streaming. La date de démarrage précise, les marchés sur lesquels Spotify HiFi sera disponible, et le prix de l'abonnement hifi n'ont pas encore été dévoilés. On ne sait pas non plus encore très bien quelle qualité sonore la formule offrira exactement.

Comparatif

Actuellement, il est possible de diffuser à 320 kbps maximum sur Spotify. C'est comparable à la qualité d'un solide MP3, mais la qualité CD (16 bits et 44,1 kHz) est avec ses 1.411 kbps nettement plus élevée. Et si vous en voulez encore plus, c'est Hi-Res Audio (24 bits, 192 kHz) qu'il vous faut.

Le service français de streaming et de téléchargement Qobuz promet pour sa formule Hi-Res jusqu'à 9.216 kbps en bitrate (débit binaire). Son concurrent Tidal atteint 3.000 kbps, et Amazon Music même 3.730 kpbs (bien que la formule Ultra HD ne soit pas encore disponible chez nous). On s'attend à ce que Spotify HiFi se mêlera à la lutte avec 1.411 kbps au minimum.

Quatre-vingts pays supplémentaires

Lors du même événement presse, Spotify a aussi annoncé vouloir s'étendre à quatre-vingts pays supplémentaires en Asie, Afrique et aux Caraïbes. Le service y sera disponible dans les prochains jours, ce qui correspond à un nouveau public potentiel d'un milliard de personnes.

Aujourd'hui, Spotify couvre 93 pays. Le service de diffusion compte quelque 345 millions d'utilisateurs, mais parmi eux, moins d'un cinquième se trouve en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.

Spotify empoche pour l'instant encore le plus d'argent avec ses abonnements, mais le service entend augmenter sa deuxième source de rentrées avec la publicité. Pour les podcasts plus précisément, Spotify souhaite offrir cette possibilité. L'entreprise suédoise introduira par conséquent son propre réseau publicitaire pour podcasts. Les investisseurs sont enthousiastes à propos des projets de Spotify sur le marché des podcasts. Ils espèrent que l'entreprise pourra y engranger du bénéfice, étant donné que le marché de la diffusion musicale est encore et toujours dans le rouge.

En 2020, Spotify a rétrocédé plus de 5 milliards de dollars aux artistes qui ont proposé leur musique via la plate-forme.

La nouvelle a été annoncée lundi soir lors d'un événement presse en ligne organisé par le service de streaming. La date de démarrage précise, les marchés sur lesquels Spotify HiFi sera disponible, et le prix de l'abonnement hifi n'ont pas encore été dévoilés. On ne sait pas non plus encore très bien quelle qualité sonore la formule offrira exactement.Actuellement, il est possible de diffuser à 320 kbps maximum sur Spotify. C'est comparable à la qualité d'un solide MP3, mais la qualité CD (16 bits et 44,1 kHz) est avec ses 1.411 kbps nettement plus élevée. Et si vous en voulez encore plus, c'est Hi-Res Audio (24 bits, 192 kHz) qu'il vous faut.Le service français de streaming et de téléchargement Qobuz promet pour sa formule Hi-Res jusqu'à 9.216 kbps en bitrate (débit binaire). Son concurrent Tidal atteint 3.000 kbps, et Amazon Music même 3.730 kpbs (bien que la formule Ultra HD ne soit pas encore disponible chez nous). On s'attend à ce que Spotify HiFi se mêlera à la lutte avec 1.411 kbps au minimum.Lors du même événement presse, Spotify a aussi annoncé vouloir s'étendre à quatre-vingts pays supplémentaires en Asie, Afrique et aux Caraïbes. Le service y sera disponible dans les prochains jours, ce qui correspond à un nouveau public potentiel d'un milliard de personnes.Aujourd'hui, Spotify couvre 93 pays. Le service de diffusion compte quelque 345 millions d'utilisateurs, mais parmi eux, moins d'un cinquième se trouve en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.Spotify empoche pour l'instant encore le plus d'argent avec ses abonnements, mais le service entend augmenter sa deuxième source de rentrées avec la publicité. Pour les podcasts plus précisément, Spotify souhaite offrir cette possibilité. L'entreprise suédoise introduira par conséquent son propre réseau publicitaire pour podcasts. Les investisseurs sont enthousiastes à propos des projets de Spotify sur le marché des podcasts. Ils espèrent que l'entreprise pourra y engranger du bénéfice, étant donné que le marché de la diffusion musicale est encore et toujours dans le rouge.En 2020, Spotify a rétrocédé plus de 5 milliards de dollars aux artistes qui ont proposé leur musique via la plate-forme.