SpaceX lance 64 satellites simultanément

04/12/18 à 14:37 - Mise à jour à 14:36

L'entreprise aéronautique américaine SpaceX vient de mettre à son compte une triple primeur: elle a réutilisé pour la troisième fois le premier étage de sa fusée porteuse Falcon, afin de lancer avec succès 64 satellites en même temps, un record à l'échelle américaine. Par ce lancement, SpaceX prend en outre place pour la première fois sur le marché en croissance des petits satellites.

SpaceX lance 64 satellites simultanément

Lancement de la fusée Falcon 9 hier lundi © SpaceX

Une Falcon-9 de SpaceX a décollé à 19H34' (heure belge) de la base Vandenberg en Californie. Le premier étage est revenu et a atterri sans problème sur une plate-forme pour drones dans l'Océan Pacifique et ce, un peu plus de sept minutes après le décollage.

Pour la première fois, SpaceX a utilisé à trois reprises le même premier étage de la fusée. Le rêve ultime permettant de réduire les coûts de lancement, c'est de réutiliser un étage jusqu'à dix fois, sans maintenance ou autre travail de réparation entre deux missions.

L'objectif était aussi de récupérer le cône supérieur de la fusée Falcon sur la plate-forme "Mr. Steven", mais tel n'a pas été le cas. Selon le CEO de SpaceX, Elon Musk, les deux moitiés de la fusée seront repêchées, séchées et réutilisées.

La fusée porteuse de SpaceX était louée par l'entreprise Spaceflight, spécialisée en "rideshare", à savoir le lancement simultané de plusieurs satellites au moyen d'une fusée porteuse unique.

Graines de tomate et cendres

Le chargement de la fusée se composait de 15 microsatellites et de 49 CubeSats, appartenant à 34 clients de 17 pays, dont la France, l'Allemagne, la Corée du Sud et le Kazakhstan. Ces microsatellites ne pèsent que quelques dizaines de kilos, alors que les CubeSats sont encore plus petits.

Le microsatellite allemand (EU:Cropsis) a à son bord des graines de tomate et une espèce de serre pour vérifier si des tomates peuvent être cultivées dans un autre champ de gravitation.

L'un des CubeSats emporte des mini-urnes contenant les cendres d'Américains décédés. Il sera mis en orbite autour de la Terre. Il s'agit là d'un service proposé par la startup américaine Elysium Space pour quelque 2.500 dollars.

Le lancement simultané de 64 satellites dans l'espace est un record américain, mais pas un record du monde. L'année dernière, l'Inde avait en effet lancé une fusée avec 104 satellites à son bord.

Nos partenaires