Fin octobre, Sopra Steria a été touchée par le rançongiciel Ryuk, lequel a pris en otage l'infrastructure Active Directory de l'externaliseur. La filiale belge fut également touchée, mais les clients restèrent hors d'atteinte.

A présent, l'entreprise annonce que la combinaison de l'attaque au rançongiciel avec le niveau de disponibilité inégal de ses systèmes IT a généré pour elle un impact négatif de 40 à 50 millions d'euros sur sa marge d'exploitation. Elle ajoute que son assurance contre la cybercriminalité prévoit une indemnisation de 30 millions d'euros.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Fin octobre, Sopra Steria a été touchée par le rançongiciel Ryuk, lequel a pris en otage l'infrastructure Active Directory de l'externaliseur. La filiale belge fut également touchée, mais les clients restèrent hors d'atteinte.A présent, l'entreprise annonce que la combinaison de l'attaque au rançongiciel avec le niveau de disponibilité inégal de ses systèmes IT a généré pour elle un impact négatif de 40 à 50 millions d'euros sur sa marge d'exploitation. Elle ajoute que son assurance contre la cybercriminalité prévoit une indemnisation de 30 millions d'euros.En collaboration avec Dutch IT-Channel.