Le succès grandissant de l'IoT (Internet of Things ou internet des objets) fait en sorte que les appareils sont toujours plus souvent connectés à des systèmes 'cloud'. Cette transmission croissante des données génère toutes sortes de défis à relever, selon Sony. 'C'est ainsi que le traitement de l'information en temps réel est ralenti, et que les utilisateurs sont plus méfiants sur le plan de la sécurisation de leurs données personnelles', déclare-t-on au sein de l'entreprise.

'Réduction du volume de données, meilleure protection'

Selon Sony, les deux nouveaux capteurs pourront contribuer à l'optimalisation des systèmes connectés aux services dans le nuage. Ce sont là les premiers capteurs d'images, où l'intelligence artificielle pour l'analyse et le traitement de ces dernières est intégrée à une puce logique. Un puissant processeur ou une mémoire externe ne s'avère plus nécessaire avec ce qu'on appelle la technologie AI Edge. Cela devrait se traduire par une réduction du volume de données et une meilleure protection de celles-ci.

Diverses applications industrielles et dans la vente au détail peuvent être envisagées, telles le suivi d'objets à grande vitesse et en temps réel. Sony mettra plusieurs modèles AI à disposition, et les utilisateurs pourront aussi adapter des modèles en réécrivant la mémoire interne selon les exigences ou les conditions du système concerné. Enfin, les nouveaux capteurs s'avèrent intéressants aussi pour développer des caméras équipées de l'AI.

Le succès grandissant de l'IoT (Internet of Things ou internet des objets) fait en sorte que les appareils sont toujours plus souvent connectés à des systèmes 'cloud'. Cette transmission croissante des données génère toutes sortes de défis à relever, selon Sony. 'C'est ainsi que le traitement de l'information en temps réel est ralenti, et que les utilisateurs sont plus méfiants sur le plan de la sécurisation de leurs données personnelles', déclare-t-on au sein de l'entreprise.Selon Sony, les deux nouveaux capteurs pourront contribuer à l'optimalisation des systèmes connectés aux services dans le nuage. Ce sont là les premiers capteurs d'images, où l'intelligence artificielle pour l'analyse et le traitement de ces dernières est intégrée à une puce logique. Un puissant processeur ou une mémoire externe ne s'avère plus nécessaire avec ce qu'on appelle la technologie AI Edge. Cela devrait se traduire par une réduction du volume de données et une meilleure protection de celles-ci.Diverses applications industrielles et dans la vente au détail peuvent être envisagées, telles le suivi d'objets à grande vitesse et en temps réel. Sony mettra plusieurs modèles AI à disposition, et les utilisateurs pourront aussi adapter des modèles en réécrivant la mémoire interne selon les exigences ou les conditions du système concerné. Enfin, les nouveaux capteurs s'avèrent intéressants aussi pour développer des caméras équipées de l'AI.