Les revenus tirés d'ETS (enterprise transaction systems) ont diminué, mais ceux tirés de BPE (business process excellence), l'activité de base ont certes crû de 80,6 à 90,3 millions d'euros. Pour cette année, Software AG s'attend également à un recul des prolongations de contrats et ce, même si le second semestre de 2013 devrait être meilleur que le premier.

La division 'consultance' a connu des temps difficiles. Au premier trimestre, son chiffre d'affaires a été de 71,1 millions d'euros contre 97,4 millions durant la période correspondante de l'année dernière. L'entreprise réorganise son activité de consultance SAP. Elle va ainsi davantage encore se retirer des marchés déficitaires pour se concentrer sur l'optimisation des processus pour les applications SAP dans les régions de langue allemande. La vente des activités SAP en Amérique du Nord en janvier 2013 entre autres a constitué une étape importante de ce plan.

Le chiffre d'affaires de 224,9 millions d'euros réalisé au premier trimestre est inférieur aux 254,9 millions enregistrés durant la même période de l'année dernière et ce, même si l'entreprise indique que les rentrées tirées des produits propres ont, elles, légèrement augmenté.

Fin mars, Software AG occupait 5.300 personnes dans le monde, ce qui représente un recul par rapport aux 5.419 collaborateurs dont disposait l'entreprise fin 2012.

Mise à jour: L'ETS revenus ont diminué et le revenu du BPE ont certes crû, contrairement à ce que nous écrivions précédemment.

Les revenus tirés d'ETS (enterprise transaction systems) ont diminué, mais ceux tirés de BPE (business process excellence), l'activité de base ont certes crû de 80,6 à 90,3 millions d'euros. Pour cette année, Software AG s'attend également à un recul des prolongations de contrats et ce, même si le second semestre de 2013 devrait être meilleur que le premier.La division 'consultance' a connu des temps difficiles. Au premier trimestre, son chiffre d'affaires a été de 71,1 millions d'euros contre 97,4 millions durant la période correspondante de l'année dernière. L'entreprise réorganise son activité de consultance SAP. Elle va ainsi davantage encore se retirer des marchés déficitaires pour se concentrer sur l'optimisation des processus pour les applications SAP dans les régions de langue allemande. La vente des activités SAP en Amérique du Nord en janvier 2013 entre autres a constitué une étape importante de ce plan.Le chiffre d'affaires de 224,9 millions d'euros réalisé au premier trimestre est inférieur aux 254,9 millions enregistrés durant la même période de l'année dernière et ce, même si l'entreprise indique que les rentrées tirées des produits propres ont, elles, légèrement augmenté.Fin mars, Software AG occupait 5.300 personnes dans le monde, ce qui représente un recul par rapport aux 5.419 collaborateurs dont disposait l'entreprise fin 2012.Mise à jour: L'ETS revenus ont diminué et le revenu du BPE ont certes crû, contrairement à ce que nous écrivions précédemment.