La SoftBank japonaise est l'entreprise à l'initiative des robots Pepper notamment. La multinationale a investi dans le passé déjà dans plusieurs firmes télécoms et de jeux, mais la voici donc qui se tourne à présent aussi vers le monde de la réalité virtuelle. Avec cet investissement, SoftBank prend du reste une part minoritaire dans la start-up, ce qui signifierait qu'Improbable possèderait une valeur marchande d'1,04 milliard de dollars au minimum.

Improbable, qui a démarré il y a cinq ans, crée des mondes virtuels pour des jeux et autres simulations. "Improbable conçoit des technologies susceptibles de représenter une percée importante pour l'industrie mondiale des jeux", déclare Deep Nishar, managing director des investissements chez SoftBank, dans un communiqué de presse. Et d'expliquer qu'avec le software, des simulations peuvent également être réalisées, afin de résoudre des problèmes dans notre monde bien réel. La petite entreprise Immense Simulations, qui conçoit des logiciels de gestion des voitures autonomes, a par exemple déjà pris Improbable sous son aile, afin de créer ensemble une ville caractérisée par une circulation réaliste.

Improbable sera directement l'un des premiers clients de SoftBanks Vision Fund, un fonds de capital-risque pour lequel l'entreprise a réservé cent milliards de dollars. Improbable possède des bureaux à Londres et à San Francisco et occupe quelque 180 personnes.