Lors de l'annonce de ses résultats trimestriels, Snap, la société mère de Snapchat, rapporte 462 millions de dollars de revenus, en hausse de 44 pour cent par rapport à la période correspondante de l'année dernière. Ces chiffres correspondent aux attentes. L'entreprise a accueilli aussi 229 millions d'utilisateurs mensuels actifs lors du premier trimestre, ce qui représente une hausse de 20 pour cent par rapport à l'année dernière. Ces utilisateurs ont aussi passé plus de temps sur la plate-forme, 35 pour cent supplémentaires par rapport à il y a un an pour être précis, à visionner des vidéos de la fonction Discover.

Snapchat est surtout populaire auprès d'un public assez jeune et fut l'une des premières plates-formes à introduire une limite de temps sur les images et vidéos, afin qu'elles disparaissent au bout de quelques heures. Elle a également été la première à introduire des fonctions de réalité augmentée permettant aux utilisateurs de se donner par exemple des oreilles de chat animées. Snapchat est toutefois ces derniers temps la proie de la concurrence, surtout de Facebook, qui en reprend pas mal de fonctions sur ses propres plates-formes.

On ne sait donc pas encore clairement si la croissance actuelle du nombre d'utilisateurs générera une hausse permanente du chiffre d'affaires. La crise du corona impacte en effet durement le budget publicitaire de nombre d'entreprises. Or c'est avec ces annonces que fonctionne Snapchat. Durant le premier trimestre de cette année, son chiffre d'affaires a encore crû de 44 pour cent, alors que cette progression devrait se ralentir au cours du présent trimestre. Malgré ces chiffres, Snapchat a du reste encore et toujours essuyé une perte de 305,9 millions de dollars pendant le trimestre écoulé, quelque peu moins cependant que l'année dernière.

Lors de l'annonce de ses résultats trimestriels, Snap, la société mère de Snapchat, rapporte 462 millions de dollars de revenus, en hausse de 44 pour cent par rapport à la période correspondante de l'année dernière. Ces chiffres correspondent aux attentes. L'entreprise a accueilli aussi 229 millions d'utilisateurs mensuels actifs lors du premier trimestre, ce qui représente une hausse de 20 pour cent par rapport à l'année dernière. Ces utilisateurs ont aussi passé plus de temps sur la plate-forme, 35 pour cent supplémentaires par rapport à il y a un an pour être précis, à visionner des vidéos de la fonction Discover.Snapchat est surtout populaire auprès d'un public assez jeune et fut l'une des premières plates-formes à introduire une limite de temps sur les images et vidéos, afin qu'elles disparaissent au bout de quelques heures. Elle a également été la première à introduire des fonctions de réalité augmentée permettant aux utilisateurs de se donner par exemple des oreilles de chat animées. Snapchat est toutefois ces derniers temps la proie de la concurrence, surtout de Facebook, qui en reprend pas mal de fonctions sur ses propres plates-formes.On ne sait donc pas encore clairement si la croissance actuelle du nombre d'utilisateurs générera une hausse permanente du chiffre d'affaires. La crise du corona impacte en effet durement le budget publicitaire de nombre d'entreprises. Or c'est avec ces annonces que fonctionne Snapchat. Durant le premier trimestre de cette année, son chiffre d'affaires a encore crû de 44 pour cent, alors que cette progression devrait se ralentir au cours du présent trimestre. Malgré ces chiffres, Snapchat a du reste encore et toujours essuyé une perte de 305,9 millions de dollars pendant le trimestre écoulé, quelque peu moins cependant que l'année dernière.