Lorsque je demande à des amis trentenaires ce qu'ils pensent de Snapchat, je ne reçois pas de réponse, mais une contre-question: 'C'est quoi?' Certains ont bien une vague idée du sujet: 'C'est pour chatter et poster des choses, non?' ou encore 'Je pense que l'on y peut y poster des photos scabreuses et les envoyer à gauche, à droite, c'est du moins ce que j'ai entendu.' Ils ont partiellement raison, mais il n'existe pas encore de véritable descriptif à cause précisément du fossé intergénérationnel.

Communiquer avec des selfies

Un rédacteur de 29 ans de Buzzfeed a par conséquent demandé à sa petite soeur de 13 ans si elle pouvait lui définir Snapchat. A son grand étonnement, il découvrit comment elle répondit à 40 snaps (messages photographiques) d'amis en moins d'une minute. Il ne s'agissait pas là d'un nouveau record du monde, mais d'une forme de communication. Son score avec son compte 'vieux' d'un mois et demi seulement? Pas moins de 103.000. Vous avez dit un score? Snapchat tient effectivement à jour un score du nombre de snaps envoyés et reçus et de votre activité. Par comparaison, mon score est de 202 au bout de deux mois.

Je l'avoue, au lieu des centaines d'amis que cette fille de 13 ans possède sur le réseau social, j'en ai que 5. C'est en effet assez pénible pour un gars de 28 ans comme moi de 'snapper' avec d'autres qui ne savent pas de quoi il retourne.

© .

Je n'ai pas non plus répondu à des dizaines de snaps avant de prendre mon petit-déjeuner. Alors qu'avant, les photos étaient utilisées pour fixer un moment, elles sont à présent devenues un moyen de communication. Une manière de converser pour un(e) ado de 13 ans sur base de selfies traitant de tout et de rien: 'Je ne vois pas vraiment ce qu'on envoie. Je passe trop vite à travers', a déclaré l'ado à Buzzfeed. Sur Snapchat, il est question de 'partager un moment', affirme son CEO Evan Spiegel. Mais quelle est donc l'utilité de partager quelque chose, lorsque de l'autre côté, on réagit sans même regarder?

Pourtant, elle marche le tonnerre la formule de Spiegel, le fondateur du réseau social qui a refusé à 23 ans une offre de 3 milliards de dollars. Il ne voulait pas que sa création soit rachetée par Facebook. Il en avait vu le potentiel, alors que le monde technologique lui avait pourtant pas mal ri au nez car à l'époque, le réseau social était principalement utilisé pour envoyer des photos à connotation sexuelle, qui disparaissaient au bout de quelques secondes - dont quasiment personne n'imaginait qu'il allait pouvoir croître.

Mais aujourd'hui, l'on visionne autant de vidéos sur Snapchat que sur Facebook - quelque 8 milliards par jour -, et le réseau pèse 16 milliards de dollars. Spiegel (25 ans aujourd'hui) sait ce que les jeunes veulent, à savoir ne pas être em... par les parents, les tatas, tontons, voire les grands-parents - comme sur Facebook. 'Nous avons rendu la vie très difficile aux parents, afin qu'ils laissent leurs gosses en paix', a récemment déclaré le CEO. Mais comment s'y lancer, quand on est né bien avant le changement de siècle?

Spiegel a réalisé l'année dernière une agréable vidéo pour l'expliquer:

Qu'est ce que Snapchat?

Un réseau social où vos messages photographiques ou vidéo disparaissent après quelques secondes. Vous déterminez vous-même la durée de visibilité de votre message. C'est parfait pour y poster des messages que l'on ne placerait pas sur Facebook, Twitter ou Instagram, où ils restent toujours en ligne et peuvent même ressortir des années plus tard, si l'on veut faire resurgir des souvenirs parfois indésirables. L'on y poste par conséquent des choses plus personnelles et l'on n'y applique moins de censure. Chaque message ne doit pas être parfait, ce qui le rend d'autant plus intéressant que sur Facebook par exemple, où nombreux sont ceux qui font comme si tout allait toujours bien.

Comme cela fonctionne-t-il?

Pour utiliser l'appli, il faut évidemment créer un compte et ajouter des amis. Au début, il faut faire attention à ce que le nom d'affichage (identité en ligne) ne puisse être adapté ultérieurement. Choisissez donc quelque chose capable de résister à l'épreuve du temps. Trouver des personnes connues n'est pas très facile car vous devez connaître leurs noms d'affichage précis (pour rendre l'utilisation par les 'vieux' plus ardue). Vous pouvez aussi utiliser le carnet d'adresses de votre téléphone. Outre des personnes connues, vous pouvez aussi suivre des célébrités. Vous en trouverez des listes tout simplement sur Google.

Dans l'appli, l'écran d'accueil est toujours l'endroit où vous pouvez réaliser une photo ou une vidéo. Si vous exercez un balayage vers la gauche, vous découvrirez les personnes que vous suivez et avec qui vous pouvez partager des messages privés. A droite sur l'écran d'accueil, vous trouverez les 'histoires' des gens que vous suivez. C'est là le côté public de Snapchat. Vous pouvez vous-même choisir de partager un snap de manière privée ou publique - dans votre histoire donc. Les histoires demeurent visibles par vos suiveurs 24 heures durant dans un ordre chronologique.

Si vous réalisez une photo ou une vidéo, vous pouvez y appliquer des filtres. Si vous affichez à l'écran des notes personnelles avec un selfie, des filtres peuvent apparaître dans l'image.

Et quand puis-je alors faire voir des photos osées de moi-même?

Jamais est la réponse sensée à cette question, surtout pour les hommes car... aucune femme n'en attend vraiment. Mais si vous souhaitez quand même le faire, il est recommandé de le faire en chat privé. Sachez que vos snaps peuvent effectivement disparaître au bout de quelques secondes, mais il est toujours possible à quelqu'un d'effectuer une photo d'écran. Vous en serez informé après coup, mais cette photo, vous ne la recevrez plus en retour.