La reconnaissance faciale sous-jacente aux filtres ne fonctionnait jusqu'à présent que pour les gens et certaines races de chien. Vu la popularité des vidéos de chats sur internet, il est assez logique, mais peut-être aussi un peu tard que Snapchat lance un filtre pour animaux. Il faut dire que l'entreprise mène un âpre combat contre Facebook et sa filiale Instagram en vue de conserver ses utilisateurs et annonceurs. Lors de la présentation de ses chiffres trimestriels en août, le service avait d'ailleurs bien dû admettre qu'il était en train de se replier.