Contrainte et forcée, Slack va réinitialiser les mots de passe d'une partie de ses clients. Voilà ce qu'annonce l'entreprise de messagerie sur son blog. Tous les utilisateurs qui disposaient d'un compte avant le piratage en question et qui n'ont depuis lors pas changé leur mot de passe et n'utilisent pas de 'single-sign-on', se verront forcés de paramétrer un nouveau mot de passe. Selon Slack, 1 pour cent environ de ses utilisateurs tombe sous le coup de ces trois conditions, ce qui représente quelque 65.000 personnes.

Cette décision est une réaction au piratage datant de mars 2015, mais récemment révélé au public. Il est possible que les pirates aient à cette occasion mis la main sur des adresses mail et des mots de passe. Les utilisateurs, dont des informations auraient pu être volées, recevront un message de Slack. L'entreprise recommande à tout un chacun de recourir au contrôle à deux facteurs.